En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

  • Imprimer

Les objectifs de l'intrapreneuriat dans les grandes entreprises

La plus part des exemples présentés ici sont français. S'il y a là un biais d'accès à l'information par les auteurs, il reste que la France est plus active dans ce domaine que bien des pays, et nous pouvons considérer ces exemples comme représentatifs. Il n'est pas toujours facile d'identifier un dispositif d'intrapreneuriat car les grandes entreprises ont toutes à un moment donné créé de nouvelles filiales de zéro, en les confiant à des équipes de cadres devant élaborer des feuilles de route, avec l'autonomie d'entrepreneurs, et souvent avec leurs méthodes.

SFR est ainsi né à la fin des années 1980 comme un projet de diversification de la Compagnie générale des eaux. Dassault Systèmes, qui a eu la même gestation au début des années 1980, dépasse par sa capitalisation la maison mère Dassault Aviation. Nous détaillerons ici les objectifs des différentes initiatives d'intrapreneuriat, en les illustrant d'exemples précis. Elles ont en commun de viser à porter de nombreux projets et à les développer dans une logique standardisée, généralement très encadrée, accompagnée par des ressources externes et basée sur les méthodologies issues de l'entrepreneuriat comme le Lean Start-up.

Dans la phase amont qui dure de six à douze mois, les collaborateurs y consacrent quelques jours par mois, avec pour objectif d'évoluer vers des temps pleins lorsque cette phase de défrichage se révèle concluante. Ils bénéficient des mêmes dispositifs que les start-up accélérées et l'expérience montre qu'il est très important qu'ils soient coachés. La "stratégie de l'Océan Bleu", ou "Blue Ocean Strategy", est également très utilisée pour initier de nouveaux projets en décalage par rapport aux solutions classiques d'un marché donné. La méthodologie consiste à identifier des "océans bleus", zones de création de valeur vierges de concurrence, partant de la détection de ce à quoi le client accorde véritablement de l'importance, et où l'on peut donc se démarquer des compétiteurs, qui eux se déchirent dans un "océan rouge".

À partir de l'étude de 150 organisations, les auteurs de ce concept, Renée Mauborgne et W. Chan Kim, ont mis en évidence les cas où des organisations, grandes et petites, ont ainsi lancé des innovations majeures qui ont rendu toute concurrence inaudible, en créant ce décalage dans la proposition client. Grâce à des stratégies plus créatives, leur méthode montre comment débloquer de nouvelles frontières valeur-coût, avec de nouveaux horizons de croissance rentable, même dans les industries en déclin.

Un exemple devenu célèbre depuis est le Cirque du Soleil, qui a créé un nouveau marché avec un spectacle musical et lyrique, où il était seul, loin de toute la concurrence historique des cirques. De nombreuses initiatives d'intrapreneuriat ont utilisé cette méthode avec succès pour initier leur démarche de façon encadrée et systématique.

Pour aller plus loin

Dans ce livre préfacé par Xavier Niel fondateur de Free, les auteurs Jean-François Caillard, Thomas Paris ne vous donne pas des conseils mais vous présentent tous les process, organismes et entités pour aider à créer et faire grandir votre start-up.

Voir le livre sur Amazon | Voir la fiche sur le site de l'éditeur Pearson


La rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par La Maison de l'Entrepreneur

Arrêter une activité exercée sous forme de société commerciale suppose de prendre des décisions juridiques. Soit l'entrepreneur décide de mettre [...]

Création d'entreprise

Par La Maison de l'Entrepreneur

Au moment d'immatriculer son entreprise et de se " jeter " à l'eau, la question se pose souvent de savoir quel est le niveau de charges fixes [...]

Création d'entreprise

Par La Maison de l'Entrepreneur

De même que pour une SAS (ou SASU), listons ici les dépenses obligatoires et fixes, que toute entreprise doit payer, même si elle ne génère [...]