Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Grain de Sail revisite l'import-export avec son cargo écolo

Publié par Julien Ruffet le - mis à jour à
Grain de Sail revisite l'import-export avec son cargo écolo

Le premier voilier cargo Grain de Sail rallie Saint-Malo à New-York. Dans sa cale, des bouteilles de vin destinées à l'export. Cap ensuite vers l'Amérique du sud pour ramener en France du cacao et du café. Ou comment dépolluer le transport maritime.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un concept inédit à la croisée des métiers et aux 10 ans d'approfondissement. Vulgairement, ce serait une manière de définir l'aventure Grain de Sail. L'idée macère dans la tête de deux frères, Jacques et Olivier Barreau, après plusieurs années au contact de l'océan dans le développement de projets axés sur les énergies renouvelables. "Nous avons décidé de monter une société maritime qui garde la notion d'optimisation du bilan carbone", commente Jacques Barreau, cofondateur de Grain de Sail. Dès lors, le duo s'intéresse au concept de voilier cargo. Le moteur sert uniquement pour les manoeuvres au départ et à l'arrivée, la propulsion vélique permettant un déplacement plus écologique pour transporter à travers océan jusqu'à 50 tonnes de marchandises. Le projet est à 1000 lieues du polluant cargo à moteur.

Du café, du cacao et du vin

Les entrepreneurs s'émancipent d'ailleurs du marché du traditionnel transport maritime pour privilégier les savoir-faire, en l'occurrence ceux du café et du chocolat. "Nous importons du café vert et du cacao d'Amérique centrale, confirme Jacques Barreau. Pour nous différencier, il est plus malin d'être transporteur pour nos propres besoins et donc de devenir producteur des denrées." Pour cela, deux entreprises sont créées, Grain de Sail Shipping pour l'armement maritime et Grain de Sail pour la partie agroalimentaire. Afin d'optimiser les traversées, et ne pas faire le voyage aller à vide, le transitaire décide de s'associer avec des vignerons pour exporter du vin aux États-Unis. En effet, le produit français garantit un potentiel commercial outre Atlantique. Et Grain de Sail s'offre ainsi un nouveau marché.

Un navire de 24 mètres

Désormais, l'ADN de l'entreprise se construit autour de trois valeurs : le goût, la démarche durable et l'aventure. "Ne venant pas de l'agroalimentaire, j'ai compris qu'un bon produit serait gage de fonctionnement. Le développement durable, lui, nous permet de rester en lien avec nos expériences professionnelles précédentes", détaille Jacques Barreau, fier de son projet à la fois ambitieux et technique. C'est en 2011 qu'ont lieu, en phase de test, les premières traversées transatlantiques avec de vieux navires. "Dès le début, nous voulions un voilier cargo tout neuf. C'était la meilleure manière de se projeter vers l'avenir." Sept ans plus tard, en 2018, grâce aux premières ventes de cafés et de chocolats, Grain de Sail réalise un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros, permettant le lancement de la construction du premier voilier cargo dans un chantier naval breton. Un format à taille humaine de 24 mètres sort de terre cette année.

Le 18 novembre 2020, le voilier Grain de Sail se lance dans la première traversée en conditions réelles. À bord : 4 matelots et 18 000 bouteilles de vin bio français à destination du marché new-yorkais.

Augmenter les quantités et les sites de production

Grain de Sail prépare d'ores et déjà l'arrivée régulière de 14 500 bouteilles de vin sur la Grosse Pomme, où des partenaires cavistes et restaurateurs ont mordu au projet. Côté français, la société s'attelle à la construction de sa nouvelle chocolaterie de 2500 m² dans le Finistère. Aujourd'hui, cafés et chocolats Grain de Sail sont distribués dans 650 magasins du Grand Ouest, allant de la grande surface au magasin d'usine.

Au temps des tumultes de la Covid-19, Jacques Barreau déplore certes une baisse des ventes en boutiques, mais la grande surface n'est pas affectées et la boutique en ligne explose : les ventes y ont été multipliées par 3 en un an. Les produits Grain de Sail restent consommés malgré la période. En novembre, l'entreprise fait encore des émules avec un nouveau chiffre d'affaires record de 650 000 euros.

Et la suite ? "Lorsque notre siège de Morlaix sera suffisamment développé, nous envisagerons d'étendre nos torréfactions et chocolateries à l'échelle européenne et aux États-Unis, répond Jacques Barreau. En s'implantant dans différentes villes portuaires, nous bâtirons plusieurs cités de production, chacune achalandée par plusieurs navires mutualisés." Cet objectif engendrera une augmentation de la production nécessitant un nouveau navire, cette fois-ci de 50 mètres.

Repères

Grain de Sail et Grain de Sail Shipping

Vente de café et cacao; transport maritime

Morlaix (Finistère)

Olivier Barreau, président, 53 ans et Jacques Barreau, directeur général, 53 ans

Création en 2012 > SAS

Effectif total : 34 salariés

CA 2020 Grain de Sail : environ 5 M€

CA 2020 Grain de Sail Shipping : 470 000 €

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande