En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Les services en croissance.

Dans le secteur des services, les enseignes issues du bâtiment ont le vent en poupe. "Le monde des cuisinistes est toujours dynamique et quelques enseignes procèdent à des renouvellements de concept intéressants", remarque Philippe Vincent. Ixina (155 magasins en France) propose ainsi une nouvelle expérience à ses clients finaux avec une architecture intérieure qui fait la part belle aux espaces de co-création et surprend par la projection d'une quinzaine de réalisations, par exemple.

Les franchises qui font appel à un savoir-faire artisanal se portent bien. "Sur des marchés restés longtemps artisanaux, dès qu'un franchiseur structure une offre avec des outils digitaux, une centrale d'achats et un soutien, il répond à une demande", assure Jean-Paul Zeitline. Et ça marche, car les débouchés sont considérables. On a vu les réseaux se multiplier dans le secteur de la menuiserie (Répar'stores a dépassé le cap des 200 agences). Valeur sûre, Attila, le spécialiste de la réparation et de l'entretien des toitures, ouvre une douzaine d'agences chaque année. Il se félicite d'avoir signé quinze renouvellements de contrats, prouvant de nouveau l'adhésion des franchisés à son modèle.

Deux nouvelles agences intégrées situées à Valenciennes et Orléans Nord ont été mises en place en 2019, et huit nouvelles agences fondées par de récents multifranchisés le seront dès le mois d'avril 2020. Des implantations qui resserrent le maillage régional.

L'eldorado du B to B

"Le service aux entreprises pourrait se développer compte tenu du potentiel d'offres à proposer", affirme Rozenn Perrigot. Elle estime que la France, dans ce domaine, est loin derrière les pays anglo-saxons. Le secteur semble encore peu exploré, mais "de belles réussites apparaissent comme celle du réseau TAB, The Alternative Board, qui se déploie en France", avance Jean-Paul Zeitline.

Présent en France depuis deux ans, le réseau d'accompagnement des dirigeants d'entreprise existe depuis trente ans aux États-Unis et s'est d'abord implanté dans les pays anglophones, puis en Europe. Il recrute des ex-cadres supérieurs et des consultants à la recherche d'un nouveau challenge en home office. "Le concept permet à nos clients chefs d'entreprise d'atteindre leurs objectifs professionnels et personnels tout en préservant leur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Face aux enjeux actuels, nous les aidons à se transformer et à transformer leur business", précise Marc Périé, président de TAB France. Le réseau compte trois franchisés et projette d'en recruter 120 en dix ans. Un programme qui, sans cacher ses ambitions, veut faire sens. Engagement, proximité, développement durable, la franchise passe en mode RSE.

Témoignage

"Nous prévoyons environ quinze ouvertures par an", David Sutrat, vice-président de Day by Day

Preuve de son succès, en 2019, l'enseigne Day by Day a reçu plus de 1 300 candidatures à la franchise ! "99,5 % des demandes arrivent via notre site internet, nous ne faisons ni publicité, ni salon", assure David Sutrat, vice-président de ce réseau. L'appétence pour le concept d'épicerie en vrac est forte. Avec un chiffre d'affaires sous enseigne de 20 millions d'euros et 59 points de vente (58 franchisés et un shop-in-shop en propre ouvert l'été dernier dans un hypermarché Cora), le réseau se développe à un rythme rapide et maîtrisé. "Nous prévoyons en moyenne quinze ouvertures par an pendant trois ans, ajoute David Sutrat. Le marché du vrac représente 0,75 % de la vente des produits de grande consommation, mais enregistre une progression multipliée par 7,5 en cinq ans."

La filière s'organise, puisque les 25 et 26 mai prochains, le Réseau Vrac ouvrira les portes de la 3e édition du Salon du vrac à Paris. Les consommateurs sont séduits : 47 % des foyers français ont acheté en vrac au cours des douze derniers mois (Kantar, mars 2019). Pour ses implantations, Day by Day cible les villes de 40 000 habitants au moins et vérifie la densité de la population, estimant qu'en dessous de 3 000 à 4 000 habitants au km2, la preuve d'une véritable vie en centre-ville n'est pas apportée.

"Les points de vente (60 m2 de surface de vente et 20 m2 de réserve) occupent des emplacements stratégiques et s'inscrivent dans le parcours de course des consommateurs, à proximité d'une boulangerie ou d'une boucherie", explique David Sutrat. Les futurs franchisés doivent débourser 13 000 € HT de droit d'entrée et investir 85 000 € pour exploiter le concept et bénéficier de l'accompagnement d'un franchiseur qui se félicite d'enregistrer "85% de croissance par an", selon son vice-président.

My retail box (Day by Day)

Épicerie en Vrac

Dreux (Eure-et-Loir)

Didier Onraita, vice-président, 52 ans

SAS / Création en 2013 / 30 salariés

CA 2019 7 M€

Ses enseignes qui disruptent leur secteur

1 Immotruck

Concept d'agence immobilière mobile, Immotruck a été créé par Lionel Burstin, p-dg du Groupe Immoval, en mai 2017. L'enseigne propose tous les services d'une agence classique, mais se déplace vers ses prospects et cible les projets immobiliers ruraux et suburbains. Alors que le concept a été expérimenté dans le Bas-Rhin, le réseau dispose actuellement de sept Immotrucks en circulation et projette d'en ouvrir 20 en 2020 sur le territoire national.

2 Ximiti

Commerce de proximité, Ximiti se déploie sous la forme d'un magasin automatique, connecté et réfrigéré. Le réseau, lancé sous licence de marque, se décline en kiosque autonome ou en local commercial intégré à un point de vente existant. Le réseau fournit une installation clé en main...

3 Point B

Les burgers halal de Point B voudraient rivaliser avec ceux des grands noms de la restauration rapide. Point B se base sur la qualité des produits, la fraîcheur, la rapidité d'exécution, etc. L'objectif du franchiseur est d'atteindre rapidement une trentaine de points de vente, dix devraient ouvrir en mars.

4 Les Bohémiennes

Voyant l'avenir du prêt-à-porter dans le retour aux sources, Anne-Laure Arruabarrena a choisi d'ouvrir son enseigne à Ascain et à Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantique). Forte du succès des deux pilotes, elle lance son réseau en contrat d'affiliation. Six boutiques devraient ouvrir dans les prochains mois dans le Sud de la France et dans l'Est.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Véronique Méot

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet