Indépendance Royale règne sur le marché du maintien à domicile

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Indépendance Royale règne sur le marché du maintien à domicile

Spécialiste des équipements pour seniors, Indépendance Royale se distingue par une approche inclusive, tant en interne qu'au travers de sa démarche commerciale. En proposant des solutions globales, la PME touche un plus grand nombre de clients.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que la silver économie progresse d'année en année, une PME du secteur se construit en avenir en or. Son nom : Indépendance Royale. Dirigée par Dominique Boulbès depuis son rachat en 2007, la PME a fait du maintien à domicile des personnes âgées son coeur de métier. Métier peu développé en France lors de la création de l'entreprise en 2003, mais que la société a su maitriser et même développer grâce à une gamme de produits de plus en plus étoffée : douches, monte-escalier, sièges releveurs, literie ergonomique... " Cela fait partie de nos axes stratégiques : couvrir l'ensemble de la maison, là où nos concurrents se contentent d'un seul produit ", assure Dominique Boulbès.

Une approche qui se veut globale, donc, soutenue par un plan de marketing direct massif : télévision, presse locale, mailings et même spots sponsorisés via Google. Le budget marketing s'élève à 8 millions d'euros par an, dont 40 % consacrés au numérique. Résultat ? Plus d'un demi-million de clients font appel aux services d'Indépendance Royale.

En janvier 2020, le chiffre d'affaires de l'entreprise a même augmenté de 50 % par rapport à la même période en 2019. " Quand j'ai racheté l'entreprise, elle réalisait 17 millions d'euros de chiffre d'affaires. Aujourd'hui il est de 32 millions d'euros et l'objectif, au début du confinement, était d'atteindre les 38 millions d'euros fin 2020 ", détaille Dominique Boulbès. Loin de s'essouffler, la dynamique a connu un regain lors de la crise sanitaire, qui a cristallisé les volontés de vieillir chez soi.

Inclusion

" Nous faisons un métier d'inclusion : nous aidons les seniors à ne pas être exclus de la société. Et il faut que nous-mêmes nous développions une gestion inclusive en interne ", souligne le président qui fait référence à un principe fort de l'entreprise : valoriser les compétences avant tout. C'est ainsi que Indépendance Royale automatise la promotion interne, qui a permis de placer 70 % des chefs de service à leur poste.

De même, la PME possède un comité de direction composé pour moitié de femmes. Dominique Boulbès le soutient : " il n'y a pas de discrimination positive. " Selon lui, c'est " le fait d'avoir une gestion inclusive des choses, de regarder le réel, concrètement, qui permet d'arriver à une telle parité. " Sans oublier que l'entreprise est co-dirigée par une femme, Dorothée Ferreira. D'ancienne cadre commerciale entrée dans la boite en 2007, elle a gravi les échelons jusqu'au titre de directrice générale. Aujourd'hui, elle préside également le Medef Limousin. " Un bon exemple de parité interne et de promotion ", résume Dominique Boulbès. Ce dernier compte, dans les mois à venir, poursuivre ses efforts en faveur de l'inclusion, qu'il considère tout simplement comme " une force. "

Indépendance Royale
Limoges (Haute-Vienne)
Dominique Boulbès, président, 56 ans ; Dorothée Ferreira, directrice générale, 41 ans
SASU
Création en 2003, reprise en 2007
CA 2019 : 32 M€
Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet