En ce moment En ce moment

Entre mobilité et e-santé, les grandes tendances du CES 2019

Publié par le - mis à jour à
Entre mobilité et e-santé, les grandes tendances du CES 2019

Du 8 au 11 janvier, la grande messe des nouvelles technologies s'est tenue à Las Vegas. La 52ème édition du CES a réuni plus de 180 000 visiteurs venus du monde entier, dévoilant les nouveaux services et usages de demain.

Je m'abonne
  • Imprimer

Imaginez un gilet jaune doté d'un airbag... Cette invention n'a pas pour finalité d'amortir les projectiles lors de manifestations houleuses. En revanche, elle illustre l'intérêt grandissant des start-up et autres entreprises pour la mobilité. Ce sujet a été très présent dans les allées du CES (Consumer Electronics Show).

Un gilet jaune aussi protecteur est l'idée d'une jeune pousse savoyarde, Helite, qui espère ainsi renforcer la sécurité des cyclistes. "Le CES est le rendez-vous des nouvelles mobilités, confirme Florent Roulier, digital manager chez Niji, spécialisé dans la transformation numérique des entreprises. Du côté de l'automobile par exemple, on passe d'une ère centrée sur le hardware (carrosserie, motorisation, etc.) à une ère où l'on définit une voiture par son software."

Autrement dit, les ingénieurs sont à la recherche d'un véhicule plus connecté, plus intelligent et plus autonome, misant notamment sur le déploiement prochain de la 5G et du Maas ("Mobility as a service"). C'est ce que propose notamment le constructeur Byton, un concurrent de Tesla, qui annonce un véhicule tout électrique, avec reconnaissance faciale, commandes vocales et gestuelles, connectivité totale et autonomie. Son nom ? La M-Byte.

"L'automobile a été au centre de nombreuses présentations durant le CES, confirme Fanny Bouton, conférencière spécialisée en IA et robotique. Il y a de plus en plus de voitures à la technologie embarquée toujours plus poussée. Elles gagnent aussi en autonomie, à tel point qu'un constructeur comme Audi cherche désormais à occuper les passagers du véhicule. Elle a pour cela lancé une start-up, Holoride, qui développe des jeux en réalité virtuelle adaptés aux mouvements de la voiture."

L'IA au service des commandes vocales

Le CES a été également le rendez-vous fort des assistants vocaux. "Aujourd'hui, on estime à plus d'un milliard le nombre d'utilisateurs d'assistants vocaux, que ce soit à travers les smartphones ou les enceintes connectées", souligne Florent Roulier. En ce qui concerne les enceintes, le marché se partage actuellement entre les deux acteurs phares que sont Alexa d'Amazon et Google Home. Pourtant, d'autres veulent se faire une place sur ce marché prometteur.

C'est le cas par exemple de Bixby, l'assistant vocal de Samsung. Son approche ? Être en mesure de dialoguer avec les deux modèles cités précédemment afin que tous les écosystèmes puissent communiquer entre eux. Mais il y a aussi les Français LinTO et Snips. Tous deux souhaitent séduire les professionnels en misant sur un stockage des données local, et non sur le Cloud, pour une meilleure sécurité.

La santé version digitale se porte bien

Autre sujet fort du CES : l'e-santé. Les solutions présentées allaient de la plus sérieuse, comme Hypno VR qui rend possible l'anesthésie sous hypnose, aux plus anecdotiques comme Welt Dupont. Cette sorte de coach santé intégré dans les ceintures alerte son porteur en cas de quelques grammes en trop...

"Cette année, plus de 25% des exposants parlaient du sujet de la digital health, précise Florent Roulier. L'impression que cela donnait est qu'on pourrait peut-être demain s'affranchir des médicaments, voire même des médecins." Parmi les autres cas d'usages envisagés, celui de CareOS. Son miroir combine à la fois reconnaissance vocale, faciale, intelligence artificielle et réalité augmentée. Par exemple, l'utilisateur peut ainsi obtenir un suivi de ses grains de beauté.

Enfin, les organisateurs du salon avaient tenu à promouvoir la thématique de la résilience, notamment à travers la green tech. "Les récentes catastrophes naturelles et les changements climatiques montrent que notre histoire future doit garantir que l'innovation sera axée sur l'anticipation et la résilience", avait déclaré en ouverture du CES, Gary Shapiro, président du Consumer Technology Association.

Les exposants de la green tech, plus nombreux qu'à l'accoutumée, ont en effet présenté des innovations capables de surmonter ou de s'adapter à des chocs tels que les ouragans, la sécheresse, les inondations, etc. C'est le cas d'Urban Canopee, qui pense rafraichir de 4 à 5 degrés les villes en végétalisant leurs toits, ou encore de Watergen qui souhaite transformer l'air en eau...

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet