En ce moment En ce moment

Pourquoi vous ne devez pas construire un chatbot ?

Publié par le | Mis à jour le
Pourquoi vous ne devez pas construire un chatbot ?
© sdecoret

Les chatbots sont en train de s'imposer comme l'une des grandes tendances du marketing digital de ces prochaines années. Pourtant cela ne signifie pas que vous devez construire un chatbot pour construire un chatbot, mais plutôt développer un système de prospection automatique.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les chatbots sont l'une des grandes tendances du marketing digital en 2019. En effet, nous entrons dans une ère où les gens passent plus de temps sur leurs messageries que sur les réseaux sociaux et les entreprises se doivent de passer au marketing conversationnel.

Les chatbots sont déjà présents dans de plus en plus de domaines : vous pouvez maintenant réserver vos billets de train avec un chatbot, chercher des appartements à acheter, recevoir des recettes quotidiennement, etc.

Ils sont aussi un formidable outil de marketing car ils permettent de créer une connexion spéciale avec vos futurs clients et ont des taux d'ouverture impressionnants.

Ne créez pas un chatbot !

Pourtant beaucoup d'entreprises investissent des sommes importantes dans des chatbots qui sont au final très peu utilisés.

Et l'erreur est qu'ils se concentrent sur l'outil et non pas sur l'expérience !

Dire que vous construisez un chatbot pour Facebook Messenger, c'est un peu comme dire que vous envoyez des emails dans Mailchimp...

Le chatbot est juste une manière de communiquer. Et donc au lieu de construire un chatbot pour Facebook Messenger :

- Construisez un tunnel de marketing et de vente dans Messenger

- Construisez un système de prospection automatique dans Messenger

- Construisez un parcours client dans Messenger

Ce n'est pas parce que vous comprenez comment fonctionnent les plateformes de création de chatbot comme Manychat, Chatfuel ou Mobile Monkey que vous savez nécessairement comment utiliser votre chatbot pour générer de nouveaux prospects et clients.

Comment construire un système de prospection dans Messenger au lieu de construire un chatbot ?

Pour répondre à cette question, vous devez vous poser la même question que pour n'importe autre projet de marketing.

Quel est mon objectif ? Quel type de conversion je cherche à obtenir ?

En ayant cela en tête, vous pourrez ainsi créer votre feuille de route et le parcours que vous voulez que vos prospects suivent.

Il existe plusieurs types de conversion que vous pouvez chercher à atteindre avec un système de prospection automatique dans Messenger :

  • Séquence de maturation (" lead nurturing ") pour amener à un rendez-vous téléphonique, à un téléchargement d'application ou à l'achat d'une formation en ligne
  • Participation à un webinaire
  • Achat d'un ticket pour un événement
  • Prise de rendez-vous pour du coaching
  • Séquence de panier abandonné pour e-commerce
  • Segmentation pour des offres affiliées
  • Et plein d'autres...

Les règles essentielles à respecter

Au final le processus est similaire à du marketing automation avec des emails, mais l'exécution est différente et se doit de respecter certaines règles :

Le style d'écriture

ll doit être axé sur la conversation (comme si vous parliez à un proche sur Whatsapp): phrases courtes, ton direct, choix multiples, questions/réponses, images...

Un rythme de messages

Contrôlé pour éviter d'être trop intrusif (1 à 2 messages par semaine maximum)

Des informations toujours intéressantes

Pour l'utilisateur, pour garder son attention

En effet, les chatbots sont à la mode et peuvent vous permettre d'obtenir des résultats très intéressants. N'oubliez pas toutefois qu'ils restent avant tout un outil et que le plus important doit être l'expérience utilisateur de vos futurs clients.

Pour en savoir plus

Lucas Mirgalet est le fondateur et le président de l'agence Blueprint Marketing. Il aide les entreprises qui sont convaincues du rôle clef du marketing digital aujourd'hui. Ce dernier leur permet d'attirer plus de clients et d'augmenter leur chiffre d'affaires, en mettant en place des systèmes de marketing automatisés générant des prospects de manière prévisible et basés sur les réseaux sociaux, la publicité en ligne et les chatbots.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Start-up : Zoom sur le chatbot Botfuel Pourquoi les chatbots et les livechats vont s'unir 7 bonnes raisons d'intégrer un chatbot en entreprise Pour financer sa croissance, BeOp lève 6 millions d'euros

Lucas Mirgalet, fondateur Blueprint Marketing

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event