En ce moment En ce moment

[Tribune] SXO : la révolution du SEO ?

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] SXO : la révolution du SEO ?

Vous l'avez peut-être déjà vu passer, à grand renfort d'arguments marketing. Le SEO aurait évolué pour laisser sa place au SXO (Search eXperience Optimization). Mais qu'est-ce que le SXO ? Est-il vraiment différent du SEO ? Ou est-ce juste une nouvelle appellation plus marketée ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Rappelez-vous le SEO du début des années 2000. La grande époque des annuaires de liens pour gagner de la popularité, le remplissage de mots-clés en blanc sur fond blanc pour "gagner en pertinence" et tromper les moteurs...

Puis, petit à petit, les moteurs (et notamment Google) se sont mis à gagner en intelligence : filtres algorithmiques pour pénaliser le contenu et les liens de mauvaise qualité, mises à jour visant à mieux comprendre les requêtes afin d'anticiper les intentions de recherche... Toutes ces choses ont contribué à passer de stratégies SEO destinées à des robots à des stratégies s'intéressant avant tout à l'internaute (tant que les robots d'exploration comprennent ce que vous faites).

Avec un peu de recul, ceux qui avaient tout compris au référencement dès le milieu des années 90 se tournaient déjà vers l'utilisateur avant le moteur. Cette notion de "user first" est d'ailleurs inscrite en règle numéro 1 du credo de Google (prenez le temps de lire ces règles, la numéro 6 vaut le détour) :


Mais alors le SXO, qu'est-ce que c'est ?

Le SXO est censé apporter une vision plus large que le SEO, dans le sens où le dernier se concentrerait uniquement sur la visibilité et les positions et le second ajouterait une dimension UX (User eXperience).

Si les moteurs de recherche fonctionnaient encore comme à la fin des années 90-début 2000, en effet le SXO serait à envisager comme une révolution complète. Cependant, les moteurs ont gagné en intelligence et pertinence et veulent aujourd'hui être des moteurs de réponse. Comprendre par là qu'ils veulent apporter la meilleure réponse possible, le plus rapidement à un internaute.

Les moteurs se mettent à la place des internautes pour comprendre leurs intentions. C'est là que la notion d'expérience utilisateur entre en compte. Le SXO vise donc à optimiser :

  • La web performance : c'est à dire le temps de chargement de vos pages et de votre site internet
  • L'aspect mobile : avec l'arrivée prochaine du mobile first indexing pour tout le web, il devient impératif de proposer une version mobile de votre site totalement adaptée et fluide pour l'utilisateur
  • Le contenu : il s'agit d'aller vers toujours plus de qualité et d'avoir recours à du balisage pour maximiser sa compréhension par les moteurs et peut-être déclencher des positions 0 dans les SERPs Google
  • Le maillage interne : proposer du contenu intéressant et adapté à l'internaute en fonction des pages qu'il visite, avoir recours aux CTA etc.

Comment ? SXO et SEO viseraient donc la même chose ?

Lorsque l'on regarde les familles d'optimisations à mettre en place pour faire du SXO, on se rend compte qu'il ne s'agit ni plus ni moins que des meilleures pratiques du SEO à mettre en place depuis quelques années maintenant.

Par définition, le SEO regroupe les optimisations visant à améliorer son positionnement sur un moteur de recherche. Le netlinking (popularité), le contenu et la technique restent les trois piliers indissociables d'un positionnement réussi. Par extension, chaque amélioration touchant un de ces piliers est donc bénéfique.

Optimiser le contenu, le maillage, créer un parcours utilisateur fluide et simple (qui favorise l'indexation des contenus par Google), proposer un site web performant... Au-delà du SEO, ces améliorations répondent à la mission de base de votre site web : développer la meilleure expérience web pour vos visiteurs.

En conclusion : non, SEO et SXO ne sont pas différents et ce dernier n'est pas une révolution du SEO. Il s'agit simplement de répondre aux nouvelles exigences des moteurs en se plaçant du côté des internautes. Il fallait simplement trouver une nouvelle appellation à cette évolution. C'est toujours plus vendeur.

A propos de l'auteur

Julien Callaou est consultant SEO chez Clustaar SEO & Data, agence spécialisée dans les langages et outils du traitement des données afin d'analyser et de mieux comprendre les nouvelles tendances du SEO. Au sein de l'agence, Julien s'attache principalement à comprendre les enjeux sémantiques des différents secteurs pour gagner en visibilité sur les moteurs et mieux identifier les intentions de recherche.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien Callaou, consultant SEO, Clustaar

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet