En ce moment En ce moment

Legaltech : 3 start-up qui veulent remplacer les avocats

Publié par Maëlle Becuwe le

Avec leurs prestations rapides, digitales et aux tarifs abordables, les legaltechs constituent une alternative de choix pour les services juridiques aux entreprises et en particulier aux TPE et PME. Voici trois start-up françaises qui se sont lancées sur ce secteur.

Je m'abonne
  • Imprimer
Les statuts à grande vitesse de Guacamol

Créez votre start-up en une semaine pour 999 €. La solution en ligne Guacamol prend en charge les démarches administratives, la publication légale et la certification des principaux documents nécessaires à la création de votre entreprise. En une semaine, vous disposerez ainsi de vos statuts, de votre pacte d'associés, de vos liasses fiscale et administrative, sans avoir mis un pied ni chez un avocat ni dans un tribunal de commerce.

Maëlle Becuwe

Maëlle Becuwe

Journaliste

Arrivée à la rédaction de Chef d’entreprise début 2014, je suis au quotidien l’actualité des PME pour notre magazine mensuel et notre site Chefdentreprise.com. [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Start-up

Par Mathieu Viviani

Mercredi 18 juillet 2019, la fintech allemande N26 a levé 170 millions de dollars. Elle souhaite utiliser ces fonds pour accélérer son déploiement [...]