En ce moment En ce moment

Infographie L'entreprise de demain sera interconnectée ou ne sera pas

Publié par le

Pour performer, plus de trois quarts des entreprises françaises veulent développer des stratégies informatiques basées sur l'interconnexion selon cette infographie d'Equinix, fournisseur américain de solutions d'hébergement d'infrastructures, rendue publique en octobre 2015.

  • Imprimer

Augmenter leurs revenus. C'est la priorité de 40 % des décideurs informatiques interrogés dans une étude1 d'Équinix, fournisseur américain de datacenters et solutions d'hébergement d'infrastructures, sur l'entreprise de demain, dévoilée en France en octobre 2015. Viennent ensuite : le développement de la la productivité des employés, la réduction des coûts et le gain en rapidité d'exécution.

Pour remplir ces objectifs, ces décideurs mettent l'interconnexion au coeur de leur stratégie, c'est-à-dire le fait d'établir des connexions directes et sécurisées, physiques ou virtuelles entre une société et ses partenaires, clients et employés, via une infrastructure adaptée. 84 % d'entre elles déploieront une telle politique d'ici à 2017 contre 38 % aujourd'hui. Un choix qui peut engendrer jusqu'à 10 millions de dollars (environ 8,8 millions d'euros) de valeur.

1 Enquête menée auprès de 1000 décideurs informatiques dans 14 pays : Australie, Brésil, Canada, Chine, Dubaï, France, Allemagne, Hong Kong, Japon, Pays-Bas, Singapour, Suisse, États-Unis et Royaume-Uni. Parmi eux, 32 % ont un chiffre d'affaires compris entre 10 et 50 millions de dollars (environ 8,8 et 44 millions d'euros). En France, c'est le cas de 27 % des répondants.


m

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Digital - Innovation

Par Julia Turqueti, Chef de projet Clustaar

Si beaucoup d'entreprises s'intéressent à l'automatisation et aux chatbots, elles restent incertaines quant à l'opportunité et à la façon de [...]