En ce moment En ce moment

Pourquoi les PME profiteront (aussi) de la French Tech

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

French Tech Lyon a particulièrement misé sur cette logique, en partant du principe que les PME de son territoire, bien plus que les grands groupes, ont tout à y gagner. "L'un de nos objectifs est de structurer un socle numérique d'excellence pour qu'il puisse aussi être utile aux entreprises traditionnelles qui sont aux portes de la transition numérique, souligne Karine Dognin-Sauze, vice-présidente du Grand Lyon en charge de l'innovation et des nouvelles technologies".

"Nous avons également tenu à rendre lisible cette démarche auprès de secteurs autres que le numérique. À dessein, nous avons positionné notre bâtiment-totem en dehors des périmètres numériques déjà identifiés. L'idée étant de favoriser le croisement des start-up du numérique avec les biotechnologies ou le textile, qui sont nos marques de fabrique. Les uns auront un bout d'idée, les autres un bout de solution et ensemble, ils peuvent faire émerger de nouveaux projets. Ils peuvent même donner naissance à de nouvelles entreprises sous la forme d'un consortium. Nous sommes persuadés que dans ce bouillonnement, les PME peuvent trouver de nouveaux relais de croissance".

Faire émerger de nouveaux projets ensemble

Cette même conviction est au coeur du projet Avignon-Provence French Tech Culture, en lice dans la deuxième vague de labellisation. Le festival de d'Avignon est l'un des initiateurs de cette candidature, qui entend dépasser le clivage entre culture et sphère économique mais garde une vocation généraliste. La preuve, elle est très activement soutenue par les chambres de commerce d'Avignon, d'Arles et de Nîmes. Soit les trois pôles d'une "métropole diffuse" qui entend exister à côté des mastodontes de Montpellier et d'Aix-Marseille.

L'un de ses meilleurs ambassadeurs est paradoxalement un patron du CAC 40: Paul Hermelin, p-dg de Capgemini. En tant que vice-président d'Avignon-­Provence French Tech Culture, il invite, lui aussi, les PME à s'intéresser au réseau déjà existant mais aussi à l'accélérateur, dont l'ouverture est programmée dans les prochaines semaines. Cliquez ici pour terminer la lecture sur la page suivante.

CE QU'IL FAUT RETENIR:

(1) Principalement tournées vers les start-up, les métropoles French Tech constituent des écosystèmes créatifs qui peuvent aussi profiter aux PME en quête d'innovation.

(2) En pratiquant la veille technologique ou la R & D externalisée, vous pouvez vous appuyer sur ces équipes expertes pour anticiper la révolution numérique, qui touchera la quasi-totalité des secteurs d'activité.

Cliquez ici pour terminer la lecture sur la page suivante.

Je m'abonne

Joël Rumello

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet