Au Maroc, Mohammed VI déroule un dispositif spécial en faveur des petites entreprises et des jeunes entrepreneurs

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Au Maroc, Mohammed VI déroule un dispositif spécial en faveur des petites entreprises et des jeunes entrepreneurs

Il y a trois mois, le roi Mohammed VI interpelait le gouvernement et les banques sur l'accès au financement pour les jeunes et les entrepreneurs. Le secteur bancaire et l'exécutif ont répondu en plafonnant à 2% les taux d'intérêt en leur faveur. Un dispositif inédit pour le Royaume.

Je m'abonne
  • Imprimer

A nouveau interpellé par le souverain chérifien ce mercredi, le secteur bancaire a répondu en plafonnant à 2% le taux d'intérêt qui sera appliqué aux bénéficiaires du "programme intégré d'appui et de financement des entreprises". Un dispositif inédit le Royaume.

Présenté lundi dernier au cours de l'audience Royale accordée au ministre de l'économie, au gouverneur de Bank Al Maghrib (banque centrale) et au Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), ce programme qui mobilise près de 750 millions d'euros a vocation à "contribuer à promouvoir l'entreprenariat, à créer de l'emploi et à marquer progressivement une rupture dans la perception et dans les mentalités en rapport avec le crédit bancaire".

Appel au patriotisme économique

Car en 2019, une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP) marocain, a fait état de statistiques inquiétantes sur le secteur privé. Menée entre les mois de janvier et juillet 2019, l'enquête a révélé que 74% des entreprises sondées souffraient du manque de financement. De la même manière, 40% des TMPE estiment, selon la même source, que les taux d'intérêt élevés constituent un obstacle sévère et 34% affirment que les garanties exigées par les banques constituent un frein important à leur pérennité. Enfin, seules les grandes entreprises, dont les effectifs dépassent les 200 personnes avec un chiffre d'affaires supérieur à 75 millions de dirhams (7 millions d'euros) arrivent à bénéficier de crédits bancaires significatifs toujours d'après le HCP.... En bref, les TPME marocaines peinent à croître.

Conscient de ce blocage, le roi Mohammed VI semble avoir mis un point d'honneur à faire de l'accès au financement une priorité aux yeux de tous les acteurs impliqués. Les travaux afférents à la loi de finances 2020 ont ainsi reflété la volonté royale à travers l'élaboration de ce programme d'aide, porté par l'Etat et les banques, qui cible essentiellement les petites et moyennes entreprises et les jeunes porteurs de projet. Le programme d'aide mise en outre sur la mise en place de procédures bancaires simples et accessibles, avec des délais de réponse raccourcis ainsi que la coordination des actions d'appui et d'accompagnement des projets, selon un communiqué conjoint du ministère de l'Economie et la banque centrale, Bank Al-Maghrib.

Favoriser une classe moyenne rurale

La fixation du niveau des taux d'intérêt à 2% en zone urbaine et à 1.75% en zone rurale devrait ainsi aider les TPME à "contenir et dépasser leurs difficultés", selon le ministre de l'économie marocain et contribuer à leur essor. Ainsi, Le programme table sur la création de 27.000 emplois, et l'accompagnement de 13.500 nouvelles entreprises chaque année.

Le secteur bancaire sera quant à lui appuyé par des dispositions importantes telles que la mise en place de mécanismes de refinancement par Bank Al Maghrib, le relèvement du taux de garantie, ou encore l'application d'un taux préférentiel dans le cadre du programme.

Enfin, le souverain chérifien a "donné ses hautes instructions pour que le Fonds Hassan II mette à la disposition du Fonds d'appui au financement de l'entreprenariat un montant de 2 Milliards de DH sans intérêt". Cette somme, exclusivement destinée au monde rural, représente le quart du montant global du fonds et vise in fine à favoriser l'émergence d'une classe moyenne rurale.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Brand Voice

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet