En ce moment En ce moment

"Acceleratech China": les PME françaises peuvent tenter leur chance en Chine

Publié par le | Mis à jour le
'Acceleratech China': les PME françaises peuvent tenter leur chance en Chine

Bpifrance et Business France lancent l'appel à candidatures pour la première édition de leur programme d'accélération en Chine: Acceleratech China. A la clé: 10 jours d'immersion dans 4 centres technologiques chinois. Vous êtes intéressé? Vous avez jusqu'au 10 juillet pour candidater.

  • Imprimer

L'Empire du Milieu est devenu le 1er marché des télécoms avec 1,26 Mds d'abonnés, et le premier marché du web avec 670 millions d'internautes. Le e-commerce y pèse 270 milliards d'euros annuel, devant les États-Unis. De manière globale, les NTIC représentent 26 % du PIB de la Chine et connaissent une croissance annuelle de 20 à 30 % en fonction des secteurs. Pour permettre aux entreprises innovantes de saisir les opportunités de ce marché colossal, Business France et Bpifrance lancent un appel à candidatures pour la première édition de leur programme d'accélération en Chine: Acceleratech China.

Ce dispositif permettra à 12 entreprises prometteuses dans le domaine du digital, de prendre part à 10 jours d'immersion dans les quatre principaux centres de la Tech Chinoise (Pékin, Shanghai, Shenzhen et Hong-Kong), à partir du 16 novembre 2015. Parmi ces 12 structures, 4 lauréates sélectionnées bénéficieront en plus de quatre semaines d'accélération. L'objectif, à terme, est de permettre leur implantation sur l'un des marchés de l'innovation les plus dynamiques au monde.

Vous êtes intéressé? Vous avez jusqu'au 10 juillet 2015 pour déposer votre candidature sur le site du programme.

Les entreprises seront jugées sur le caractère innovant de leur produit ou service, son adéquation avec les attentes du marché chinois, la robustesse de leur business model et le degré d'implication des équipes dans le projet.

Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet