En ce moment En ce moment

4 PME françaises qui ont réussi leur pari à l'export

Publié par le

Il est parfois difficile de sauter le pas en ouvrant une filiale ou en s'installant dans un autre pays. Voici l'histoire de quatre patrons qui l'ont fait et ne le regrettent pas. Pourquoi ne pas, vous aussi, aller là où l'herbe est plus verte?

Je m'abonne
  • Imprimer
Playsoft en Pologne

Société française spécialisée dans les jeux et applications sur téléphones mobiles, Playsoft est née en 2006 et s'est pro­gressivement déployée à l'étranger. Aujourd'hui, elle emploie dix salariés à Paris et cinquante en Pologne.

"Nous ne sommes pas vraiment dans une logique de délocalisation. Nous développons nos implantations en fonction des appels d'offres. La Pologne est une scène très dynamique pour les jeux vidéo. Nous y trouvons à la fois l'expertise et la flexibilité dont nous avons besoin. Notre activité étant cyclique, c'est appréciable de pouvoir rapidement recruter des collaborateurs", explique Nicolas Bensignor, le président et fondateur.

Pour Pierre-Olivier Monteil, qui dirige depuis 2010 la filiale polonaise de la société à Gdansk, "le coût du travail est attractif. Comparé à la France et selon les qualifications, le gain se situe entre 30 et 50%. La population active polonaise est aussi très bien formée. En amont, les universités sont beaucoup plus à l'écoute des entreprises ici qu'en France".

  • -> Leader des studios de création de jeux vidéo indépendants
  • -> 60 collaborateurs
  • -> Présent en Pologne depuis 2010

Aurélie Nicolas

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Entrepreneuriat : où sont les femmes ? Brûlerie Belleville, du café de quartier au service sur abonnement Le plastique s'éteint, les idées s'éveillent Merci Raymond, les nouveaux jardiniers urbains

Sur le même sujet