Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

4 stratégies de protectionnisme économique dans le monde passées au crible

Publié par Marion Perroud le

Substitution aux importations, boycott, régime tarifaire complexe, préférence nationale... D'un pays à l'autre, chacun mène sa propre politique pour protéger son marché intérieur, voire ses positions géopolitiques. Décryptage de quatre cas bien particuliers.

Je m'abonne
  • Imprimer
Russie : le boycott comme arme géopolitique

Lors de son entrée à l'Organisation mondiale du commerce en août 2012, la Russie s'est engagée à abaisser ses barrières commerciales, notamment douanières. L'enlisement du conflit ukrainien en 2014, suivi des sanctions économiques occidentales (interdiction de vente d'armes, d'équipements et technologies militaires ou énergétiques, etc.), a stoppé net cette dynamique.

"En représailles, la Russie a renforcé son protectionnisme ces derniers mois, confirme Marie Albert, responsable du risque pays chez Coface. Elle a notamment mis en place un embargo sur les produits agroalimentaires en provenance de l'Union européenne jusqu'en juin 2016. Ces actions ne représentent pas seulement une riposte géopolitique. Elles constituent aussi pour le gouvernement un moyen de booster l'agriculture domestique."

Outre ces tensions politiques, exporter des marchandises en Russie demeure, à la base, relativement complexe. La Fédération est réputée pour ses barrières non-tarifaires très contraignantes, à l'instar du lourd processus de certification des produits, ou encore des procédures très strictes de conformité aux normes phytosanitaires. "Les obligations de contenu local se sont également particulièrement développées ces dernières années", constate ainsi Corinne Vadcar, analyste senior commerce international à la CCI Paris Ile-de-France. Le pays reste néanmoins ouvert au commerce extérieur (en particulier avec la Chine), qui représente 50 % de son PIB.

Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet