Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Chef d'entreprise
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Chef d'entreprise : comment mettre les chances de votre côté pour emprunter ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Chef d'entreprise : comment mettre les chances de votre côté pour emprunter ?

Vous êtes chef d'entreprise et souhaitez faire un emprunt pour votre investissement immobilier ? Découvrez nos astuces pour obtenir un prêt immobilier.

Je m'abonne
  • Imprimer


Chef d'entreprise : comment mettre les chances de votre côté pour emprunter ?

Malgré leurs revenus souvent confortables, les gérants d'entreprise ne sont pas toujours accueillis à bras ouverts par les banques lorsqu'ils souhaitent contracter un prêt immobilier. Mais comment mettre les chances de son côté pour emprunter lorsqu'on est chef d'entreprise ?

Est-ce qu'être chef d'entreprise est avantageux pour la banque ?

Avant de présenter votre dossier de crédit immobilier devant les établissements de prêts, sachez qu'ils ont des préférences d'emprunteurs. Même si les banques ne font pas d'exception sur les professions des demandeurs, leur regard est différent en fonction du statut de ces derniers.

Avant d'élaborer votre demande d'emprunt, sachez qu'il est important de définir à l'avance votre statut juridique. À cet effet, les dispositions qui seront prises par la banque dépendent essentiellement du choix de votre statut. La stratégie peut varier en fonction des banques : stabilité des revenus, secteur d'activité, etc.

Les deux grands cas de figure existants pour les chefs d'entreprise sont les suivants :

- Chef d'entreprise salarié : ce statut intéresse particulièrement les banques parce qu'il présente moins de risques. Cela s'explique par le fait que les revenus du dirigeant sont réguliers et stables. De plus, il est normalement couvert par une assurance maladie complète.

- Chef d'entreprise non salarié : il est possible d'emprunter même si ce statut n'est pas très rassurant pour la banque. En effet, celle-ci reste vigilante et exige de votre part un dossier bien soigné. Une assurance maladie complémentaire et d'autres assurances qui couvriront vos pertes en cas de faillite de votre entreprise sont aussi indispensables pour appuyer votre dossier.

Comment optimiser son dossier de prêt ?

Présenter au moins 3 bilans annuels

Pour être certaine que vous serez en mesure de rembourser votre prêt à l'échéance convenue, la banque devra vous demander de lui transmettre ces pièces justificatives. L'objectif est de se demander si votre entreprise est en bonne santé financièrement, et donc, si elle ne risque pas de faire faillite. Votre courtier saura exactement quelles pièces fournir pour constituer un bon dossier.

L'ancienneté de votre entreprise est également un facteur qui pourrait convaincre la banque de vous accorder un prêt. Même si la banque n'exige que 3 bilans annuels, elle sera toujours plus rassurée si vous dirigez une entreprise qui affiche des revenus réguliers sur une durée plus longue ; de cette manière, elle propose aussi peut-être de meilleurs taux .

Un co-emprunteur pour rassurer les banques

Dans la plupart des cas, le co-emprunteur peut être un conjoint, un concubin, un parent ou un proche du demandeur de prêt. En effet, l'emprunt à deux contribue à accroître la crédibilité de votre dossier auprès de la banque.

Toutefois, la décision de la banque dépend principalement de votre situation financière respective. En tout cas, les banques ne pourront pas vous accorder un prêt si vous n'êtes pas stable.

En revanche, si votre co-emprunteur est en CDI (hors période d'essai) depuis quelques années, vous aurez plus de chances d'obtenir un prêt. En effet, un co-emprunteur représente une garantie supplémentaire pour la banque.

Finalement, l'emprunt à deux donne souvent plus de confiance au prêteur parce que cela diminue les risques de non-acquittement.

Ouvrir un compte professionnel

La domiciliation de vos comptes est souvent une condition exigée par la banque lorsque vous faites votre demande de prêt immobilier. Cela signifie qu'elle souhaite devenir votre banque principale, et que vos comptes soient donc rapatriés chez elle. Cela vaut pour vos comptes personnels, mais en tant que chef d'entreprise vous pouvez également y transférer vos comptes professionnels.

Cela est non seulement avantageux pour vous dans un souci de simplification du suivi de vos comptes, mais envoie également un signal fort à la banque. Cela peut faire pencher la balance en votre faveur au moment de votre demande de crédit !

Faire appel à un courtier immobilier en ligne

Les avantages de passer par un courtier immobilier

Le courtier immobilier est un expert en négociation qui interroge les banques à votre place afin d'obtenir le meilleur crédit. Cet expert vous permettra de faire de réelles économies et vous suivra tout au long de votre projet dans le but d'optimiser votre dossier.

Grâce à l'expérience du courtier immobilier, vous trouverez facilement une banque qui répond à vos attentes et qui correspond à votre profil d'emprunteur.

Ce professionnel du crédit est autorisé à négocier une décote. Cela veut dire qu'il peut obtenir un taux plus bas par rapport à ce que la banque propose d'habitude.

Au-delà des substantielles économies que vous réalisez, confier toutes les démarches administratives à un courtier professionnel comme Pretto permet à un chef d'entreprise de gagner du temps, qu'il peut consacrer à la bonne conduite de son activité. Le courtier gère notamment l'optimisation du dossier et le suivi tout au long du projet..

Le courtier négocie pour vous le meilleur taux auprès des banques

Chaque mois, le courtier immobilier reçoit les grilles de taux applicables qui proviennent des banques. Ces taux sont en fait calculés en fonction des durées d'emprunt et du profil de l'emprunteur. De ce fait, le courtier travaille sur la base de ces grilles pour évaluer la faisabilité d'un dossier.

Même si les courtiers possèdent les mêmes grilles, l'obtention du meilleur taux auprès des banques dépend surtout de la capacité de négociation de l'agent. Autant dire que le travail du courtier nécessite un grand sens commercial pour réussir à convaincre les banques. Il vous appartient donc de bien choisir le meilleur courtier qui saura à quelle banque et à quel interlocuteur s'adresser pour négocier le meilleur taux immobilier.

Aux yeux des banques, le courtier est considéré comme un apporteur d'affaires, ce qui lui permet de négocier en direct avec les pôles immobiliers des banques. Ainsi, il a l'avantage de négocier avec d'autres interlocuteurs que le conseiller bancaire.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

Artisans Offres Commerciales

Chef d'Entreprise Offres Commerciales

Commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande