En ce moment En ce moment

Crowdlending, banques, aides régionales... vers qui s'adresser pour obtenir son financement ?

Publié par le - mis à jour à
Crowdlending, banques, aides régionales... vers qui s'adresser pour obtenir son financement ?
© zapp2photo - stock.adobe.com

Chercher des fonds pour créer son entreprise peut faire figure de parcours du combattant. Des solutions alternatives ou complémentaires au traditionnel prêt bancaire existent. Encore faut-il savoir qui contacter et pour quels besoins de financement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Vous vous lancez dans l'aventure de la création ou reprise d'entreprise ? Il n'est pas toujours facile de s'y retrouver entre tous les acteurs du financement. D'autant que des solutions nouvelles ont émergé qui augmentent vos chances de boucler le tour de table. Ainsi, le co-financement désigne l'ensemble des acteurs qui peuvent apporter un financement complémentaire à celui des banques, comme les plateformes de crowdlending et les sociétés de leasing.

En tant que porteur de projet, vous avez intérêt à solliciter l'ensemble des financeurs, sans vous limitez à votre banquier traditionnel. Un rapide panorama vous permettra de bien comprendre le rôle et les attentes des principaux acteurs.

Les établissements bancaires : les plus impliqués dans l'octroi d'un prêt

Les banques ne sont pas les seuls acteurs du financement qui peuvent accorder un crédit professionnel à un entrepreneur. Pour autant, elles restent les établissements les plus impliqués dans l'octroi d'un crédit. Chaque banque a ses orientations propres, et toutes ne vont pas financer les mêmes types de projet, tout dépend de leurs choix stratégiques.

Un entrepreneur aura intérêt à contacter l'ensemble des structures bancaires dès le départ (on en compte 11), afin de gagner du temps en cas de refus du premier établissement. Cela le mettra en position de pouvoir choisir la meilleure offre.

Le développement du financement participatif (plateformes de crowdlending)

Les plateformes de crowdlending proposent des solutions alternatives aux financements bancaires dans la mesure où elles acceptent de financer ce que les banques ne couvrent pas habituellement : BFR, stock, achats immatériels... Il est de plus en plus courant de voir des plans de financement mixtes, faisant intervenir des plateformes de crowdlending, car les banques considèrent ces apports complémentaires comme des quasi fonds propres.

Comme son nom l'indique, le crowdlending consiste en un financement participatif sous forme de crédit : il peut prendre la forme de contrats de prêt, de minibons (anciennement bons de caisse) ou d'émissions obligataires. Le succès de cette forme de financement est réel aujourd'hui en France.

L'organisme de référence du secteur, l'association Financement Participatif France (FPF), publie chaque année le baromètre de reférence de la finance alternative et du financement participatif en France. Il en ressort que en 2018, le secteur poursuit sa croissance et continue de s'inscrire durablement dans le paysage du financement en France.

En 2018, quasiment la moitié des projets financés par la finance alternative (49 %) sont portés par des entreprises, soit une hausse de 31 % vs. 2017. Par ailleurs, l'investissement se tourne nettement vers le crowdlending, avec une croissance de 40% entre 2017 et 2018 des fonds collectés via les plateformes de prêt, pour atteindre 202 millions d'euros.

Les sociétés de leasing : une solution pour les biens tangibles sous forme de location longue durée.

Le leasing (ou crédit-bail) est une autre solution possible de co-financement. Le leasing est un contrat de location longue durée qui permet à une entreprise de profiter d'un bien à moyen ou long terme sans en être propriétaire. Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers ce mode de financement pour faire l'acquisition de biens onéreux dans le cadre de leur activité professionnelle.

Les sociétés de leasing interviennent dans le financement de biens tangibles, tels que l'outillage professionnel, les biens d'équipement professionnels : bureautique, informatique ou autre, les véhicules utilitaires ou véhicules de société...

Le principal intérêt pour la PME ou l'entrepreneur ? Le financement de ces biens impacte les charges de l'entreprise. En sollicitant les sociétés de leasing, vous pouvez donc diminuer votre investissement initial de toutes les dépenses éligibles au leasing. Et par conséquent augmenter vos chances d'obtenir votre crédit bancaire !

Les réseaux d'accompagnement et aides régionales : l'octroi de prêts sans garantie.

De nombreux réseaux d'accompagnement à la création d'entreprise peuvent octroyer une aide financière aux entrepreneurs de leur région, après sélection des dossiers sur des critères qui leur sont propres. Cette aide prend souvent la forme d'un prêt personnel fait au dirigeant et vient en apport direct dans l'entreprise.

Réseau Entreprendre, Initiative France par exemple peuvent vous aider à renforcer vos fonds propres par l'octroi d'un prêt d'honneur sans intérêts et sans garanties, qui labellise votre projet, facilite ensuite sa bancarisation.

Pour en savoir plus

Benoit Fougerais est membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise depuis 2008. Il est co-fondateur et directeur général de pretpro.fr, fintech en solutions de financement professionnel.

Je m'abonne

Benoit Fougerais, Directeur général et co-fondateur de pretpro.fr

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Lluís Soler, fondateur et p-dg de l'entreprise SoftDoit

Autrefois, maintenir un inventaire en ordre pouvait devenir une odyssée, mais heureusement, la technologie est entrée dans la vie des entreprises. [...]

Gestion - Finance

Par Eve Mennesson

Entreprise savoyarde de 60 salariés, Arcom Industrie a obtenu un financement de 150 000 euros auprès de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L'entreprise [...]