Des PME inquiètes des prix que pratiquent leurs fournisseurs

Publié par le

La principale difficulté que doivent affronter les chefs d'entreprise ? La hausse des coûts et des prix des fournisseurs, selon le 9e baromètre de KPMG et de la CGPME.

  • Imprimer

La principale difficulté que doivent affronter les chefs d’entreprise ? La hausse des coûts et des prix des fournisseurs. Tel est l’enseignement mis en avant dans le 9e baromètre de KPMG et de la CGPME* sur le financement et l’accès au crédit des PME, publié le 13 avril 2011. Ainsi 74 % des patrons de PME s’inquiètent de l’augmentation du coût des matières premières, en particulier dans l’industrie (86 %) et le BTP (85 %). Comment en limiter les conséquences sur l’entreprise ? Pour la moitié des dirigeants, il s’agit de mettre en place une provision pour limiter la volatilité des matières premières.

Des dirigeants qui s'autocensurent

La baisse du chiffre d’affaires, deuxième difficulté la plus citée, concerne encore 40 % des PME. C’est pourquoi un quart des chefs d’entreprise se restreignent dans leurs investissements et leurs demandes de crédits. Pourtant, 61 % des entreprises ont encore besoin d’au moins un financement, que ce soit pour le remplacement ou l’entretien du matériel et des locaux ou l’achat d’équipement, de véhicules ou de matériel informatique. De même, de plus en plus d’entreprises aimeraient demander un crédit pour des acquisitions de développement. Aujourd’hui, près de quatre dirigeants sur cinq déclarent ressentir au moins une mesure de durcissement de la part de leur banque, comme notamment des frais élevés de financement ou des montants accordés plus faibles que souhaités.

* Enquête menée auprès de 400 chefs d'entreprises françaises de 10 à 500 salariés, en mars 2011.

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Carine Guicheteau

Les DAF à temps partagé labellisés se comptent sur les doigts des deux mains. Mais ce label de la DFCG est amené à se développer. Pourquoi ? [...]

Gestion - Finance
WeShareBonds

Par WeShareBonds via Marketme

Alors que le débat fait rage sur la fermeture éventuelle d’une usine Ford en France, et que l’élection de Trump s’est jouée sur des promesses [...]