En ce moment En ce moment

Le crédit d'impôt maître restaurateur est prolongé en 2014

Publié par Julien van der Feer le - mis à jour à
Le crédit d'impôt maître restaurateur est prolongé en 2014

Le crédit d'impôt maître restaurateur s'élève à la moité des dépenses engagées par le restaurateur pour moderniser son établissement sur les trois premières années.

Je m'abonne
  • Imprimer

En adoptant le projet de loi de finances rectificative, le Parlement a prolongé le crédit d'impôt maître restaurateur pour l'année 2014. Celui-ci est accordé aux professionnels qui viennent d'obtenir le titre de maître restaurateur ou son renouvellement, c'est-à-dire qui s'engagent pour la qualité de leur établissement et garantissent une cuisine 100 % fait maison.

Il s'élève à la moitié des dépenses engagées par le restaurateur pour moderniser son établissement sur les trois premières années, dans la limite de 30 000 euros, soit un crédit d'impôt pouvant atteindre 15 000 euros. Le restaurateur peut à nouveau solliciter le bénéfice du crédit d'impôt lors du renouvellement de son titre, qui a lieu tous les quatre ans.

En France, 2 500 restaurateurs sont aujourd'hui détenteurs du titre de maître restaurateur.

Source: Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS)

Je m'abonne
Julien van der Feer

Julien van der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Lluís Soler, fondateur et p-dg de l'entreprise SoftDoit

Autrefois, maintenir un inventaire en ordre pouvait devenir une odyssée, mais heureusement, la technologie est entrée dans la vie des entreprises. [...]