En ce moment En ce moment

Reprise d'entreprise : 5 dirigeants de PME racontent leur expérience

Publié par le

Avec 75000 transmissions chaque année, la reprise d'entreprise est une vraie opportunité. A condition de bien maîtriser le processus. Cinq dirigeants de PME partagent leur aventure entrepreneuriale.

Je m'abonne
  • Imprimer
"Il faut être dans la séduction avec le cédant"

Ancien dirigeant-salarié d'une filiale d'un groupe industriel, Pascal Rouchet s'est lancé dans la reprise en 2014. Au chômage à 45 ans après un départ négocié, il reprend le fabricant de bennes à manutention SBC basée à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) en seulement dix mois. "Ma volonté était d'entreprendre dans une entreprise déjà structurée, explique le dirigeant. Je ne souhaitais pas avoir à tout créer mais m'atteler au développement et à la stratégie de l'entreprise".

Un moteur qui le pousse à trouver la perle rare et à se montrer pro-actif sur la recherche. "Il faut monopoliser la place et jouer des coudes pour se démarquer et être dans la séduction avec le cédant, souligne-t-il. Il vend le travail d'une vie, il est nécessaire de se mettre un tant soit peu à sa place". Pascal Rouchet sait alors les concessions à faire et le travail pédagogique à mettre en place. "Il peut y avoir des différences de vision, mais il faut toujours garder à l'esprit de ne pas l'effrayer", ajoute-t-il, expliquant avoir rencontré les cédants à quatre reprises avant la signature du protocole d'accord, parfois sans intermédiaires pour "créer du lien et occuper le terrain".

Un moyen aussi de cerner les motivations du cédant : "Il voulait vendre à quelqu'un ayant un profil de technicien, qui puisse aussi accepter de garder un membre de sa famille dans l'entreprise". Preuve de la bonne entente qui s'est installée, le cédant est même resté une année après la vente.

S'il n'élude pas l'importance du "deal financier" que constitue une reprise, le dirigeant n'a pas souhaité forcément mettre une pression déraisonnable lors des négociations quant au prix de cession. "Ça aurait été un mauvais calcul. On a trouvé un deal intéressant en négociant différemment sur les parts sociales et le bâtiment", conclut-il.

SBC

Fabrication de bennes à manutention

SARL > Repris en mars 2015 > 21 personnes

Siège social : Saint-Herblain (Loire-Atlantique)

Dirigeant : Pascal Rouchet, gérant, 49 ans

CA 2018 : 3,8M €

Pierre Lelièvre

Pierre Lelièvre

Journaliste

Depuis juin 2016, je suis journaliste pour Chef d’Entreprise, Commerce magazine, Artisans mag’. Intéressé par le monde de l’entreprise, j’écris sur tous [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet