En ce moment En ce moment

Infographie Dirigeants, votre patrimoine personnel n'est pas à l'abri en cas d'assignation

Publié par Stéphane Guillard le

Que ce soit pour pour harcèlement ou discrimination, suite à une faillite ou pour non respect d'une disposition légale ou réglementaire, la mise en cause personnelle d'un dirigeant du fait de ses fonctions peut lui coûter très cher. C'est ce que rappelle cette infographie réalisée par Hiscox.

  • Imprimer

Selon une étude Hiscox de mars 2015, vous êtes 51% à penser que votre patrimoine personnel n'est pas menacé si vous êtes attaqué personnellement dans l'exercice de vos fonctions. Or cela est faux : salariés, pouvoirs publics, fournisseurs, concurrents... sont autant de menaces qui peuvent vous mettre cause personnellement du fait de votre statut de chef d'entreprise. Et cela arrive de plus en plus souvent, notamment du fait de la judiciarisation croissante de la société française : mieux informées sur leurs droits, les victimes n'hésitent plus à assigner à la fois l'entreprise et son dirigeant à titre individuel.

Hiscox, assureur spécialisé dans la clientèle professionnelle, revient dans cette infographie sur les risques, notamment financiers, afférents à une mise en cause personnelle, que le dirigeant se doit d'assumer sur son propre patrimoine, sous peine d'encourir en outre une condamnation pour abus de bien social.

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par La rédaction

Ce sont des chefs d'entreprise mais avec la particularité d'être fortunés. Ile, hôtel particulier ou même musée réhabilité en maison, rien n'est [...]

Gestion - Finance

Par Gérard Picovschi, avocat chez Avocats Picovschi

Vous êtes à la tête de votre société depuis des années et vous envisagez enfin de céder votre place. Vous vous interrogez sur la reprise de [...]