En ce moment En ce moment

Pensez au crowdlending pour financer vos projets immobiliers

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

De plus en plus de promoteurs ou d’investisseurs dans l’immobilier se tournent vers le crowdlending pour financer leurs projets. La rapidité et l’absence de garantie à apporter séduisent de plus en plus.

  • Imprimer

Cela devient une tendance de fond. L’immobilier et le crowdfunding continuent à faire bon ménage dans le financement de projets. A l’origine de ce nouveau mode de financement, les plateformes de crowdequity qui finançaient des start-up en actions. Depuis plusieurs années déjà, ces dernières proposent en plus à « leur foule », d’investir dans un prêt obligataire pour financer des projets immobiliers. Puis, plusieurs plateformes de crowdlending immobilier se sont lancées sur ce créneau.

 

De fait, le nombre de projets financés par les crowdlending immobilier a augmenté de 40% sur 2016 et les montants collectés avaient augmenté de 53% à 68,4 millions d’euros, selon une étude publiée par Crowdimmo. Ainsi, le montant moyen par projet était de 425.000 euros pour un taux d’intérêt allant de 8 à 12%. Mais alors, pourquoi un tel engouement et quel est l’intérêt pour les entreprises se finançant de la sorte ?

 

Le crowdlending comme effet de levier

 

Les projets immobiliers financés par prêt participatif sont intéressants pour les promoteurs car ceux-ci peuvent faire effet de levier auprès des banques, en apportant une ligne de crédit minimum, leur permettant d’obtenir le financement global du projet.

 

Par exemple, chez Look&Fin, les projets immobiliers sont de plus en plus nombreux. L’un des plus représentatifs est celui du promoteur immobilier, FK Immo, qui s’est financé sur la plate-forme européenne à hauteur de 400.000 euros. Le but de cette opération était d’obtenir un prêt, venant compléter le financement de la banque. En effet, sur un projet de rénovation de 6,5 millions d’euros, FK Immo s’était engagé à financer en fonds propres 1,5 million d’euros et emprunter 5 millions à la banque. Le promoteur a donc refinancé via la plate-forme une partie de son apport en fonds propres, lui permettant ainsi d’amener une garantie à la banque, sans en apporter la totalité.

 

Mais se financer par prêt participatif permet aussi de garder sa trésorerie pendant la mise en œuvre du projet immobilier. En effet, le prêt obtenu sur une plateforme permet de ne pas avoir à mobiliser la trésorerie, qui pourra être disponible pour d’autres projets. Par ailleurs, faire appel au crowdlending pour financer son projet immobilier permet de renégocier une dette ancienne, contractée à un taux plus cher.

 

Les avantages concurrentiels du crowdlending

 

Mais le principal intérêt des promoteurs immobilier à faire appel au prêt participatif, réside dans la rapidité des opérations. En effet, il faut compter deux semaines environ pour l’analyse du projet et moins d’une journée pour la souscription de la part des épargnants.

 

Enfin, dernier avantage par rapport à un prêt classique, le fait de ne pas avoir à apporter de garanties. Les plateformes s’attachent à la qualité du projet et de l’entreprise qui l’amène, sans impliquer personnellement le dirigeant. Un gain de temps et de confiance qui font du crowdlending immobilier l’un des moyens de se financer le plus sûr. 

La rédaction vous recommande

Autres articles proposés

Gestion - Finance
LOOK&FIN

Par LOOK&FIN via Marketme

Tout comme le crowdlending a pour objectif de financer la croissance des entreprises, le financement participatif permet d’accroitre la capacité [...]