En ce moment En ce moment

10 conseils pour décrocher un crédit à coup sûr

Publié par Mallory Lalanne le

Je m'abonne
  • Imprimer

6. Présentez un apport personnel

Ce conseil ne vaut que si vous envisagez d'acquérir un bien de nature immobilière ou engager de lourds investissements. Il est de l'ordre de 20 % à 30 % minimum du montant de l'investissement nécessaire à votre projet. L'apport personnel prouvera à votre banquier que vous êtes impliqué dans le projet.

7. Proposez une garantie

Vous pouvez apporter une caution personnelle (dans le cas où vous n'êtes pas déjà caution), donner en gage votre fonds de commerce (nantissement) ou opter pour l'hypothèque qui confère au créancier un droit sur un bien immobilier. Veillez à sécuriser au maximum votre situation personnelle et à éviter toute garantie disproportionnée au regard de votre patrimoine. Pour cela, le recours aux sociétés de cautionnement mutuel proposées par la plupart des établissements bancaires peut constituer une alternative appréciable. "Une garantie ne fait pas la qualité du dossier mais elle va rassurer le banquier", confie Lionel Goasdoue. N'hésitez pas non plus à parler de la garantie Bpifrance qui peut se porter garant à hauteur de 200 000 euros. "Certaines banques ne pensent pas en effet à solliciter l'organisme public", confie Jean-Guilhem Darré.

8. Adoptez le langage de votre banquier

Plan de trésorerie, besoin en fonds de roulement (BFR), contre-garantie, caution personnelle... toutes ces expressions doivent vous parler. Et vous devez être capable de les utiliser.

9. Interrogez plusieurs banques

Il est important de consulter sa banque historique mais, en cas d'achat d'un fonds de commerce, vous disposez de 45 jours pour trouver un financement. "Si la banque refuse la demande au bout de 30 jours, il vous sera difficile de vous retourner, d'où la nécessité d'interroger deux à quatre établissements", confie Cynthia Parietti.

10. Rapprochez-vous de courtiers en crédit d'entreprise

Ils vont démarcher à votre place les différentes banques. Mais attention si le montant du prêt est faible, à savoir en dessous de 5 000 euros, nul besoin de solliciter un courtier car vous devrez "débourser plusieurs centaines d'euros d'honoraires", estime Cynthia Parietti. Le jeu n'en vaudrait donc pas la chandelle.

Je m'abonne
Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par La rédaction

Ce sont des chefs d'entreprise mais avec la particularité d'être fortunés. Ile, hôtel particulier ou même musée réhabilité en maison, rien n'est [...]

Gestion - Finance

Par Gérard Picovschi, avocat chez Avocats Picovschi

Vous êtes à la tête de votre société depuis des années et vous envisagez enfin de céder votre place. Vous vous interrogez sur la reprise de [...]