20 000 €, ou le super-malus à payer pour une sportive en 2020

Publié par le | Mis à jour le
20 000 €, ou le super-malus à payer pour une sportive en 2020

Le malus écologique est passé de 12 500 euros à 20 000 euros, le 1er janvier. Bien qu'il concerne uniquement les véhicules à forte émission, cette somme endiguera l'insertion de certaines voitures sur le marché français.

Je m'abonne
  • Imprimer

On ne parle plus que de ça, ou presque : le malus écologique. En ce début d'année, le gouvernement a élaboré un nouveau barème contenant beaucoup de nouveautés. Mais ces évolutions ne vont pas toujours dans le sens des automobilistes. Le dernier en date concerne le plafonnement de la grille, jusqu'alors établie à 10 000 € puis à 12 500 € à partir de 174 g/km, qui passera désormais à 20 000 € pour tous les véhicules dont les émissions dépasseront les 184 g de CO2 par kilomètre. De quoi faire voir rouge les amateurs de sportives, puisque si la plupart échappent au malus maximal, elles écoperont toutefois d'une taxe plus importante qu'actuellement, puisque de nouveaux paliers seront mis en place. Nous avons décidé de compiler les modèles touchés par le super-malus de 20 000 €, que vous pouvez dès maintenant découvrir dans notre diaporama ci-dessous !

Des tarifs qui s'envolent

Forcément, ce sont les modèles les plus sportifs qui seront le plus touchés par cette hausse du malus maximal, qui représentent une faible proportion des modèles vendus en France, ce qui n'est pas vraiment étonnant. Pourtant, il y a quelques semaines, le ministre de l'économie Bruno Le Maire dénonçait " une explosion des ventes " des voitures à grosses cylindrés, un segment qui reste tout de même assez anecdotique en comparaison avec les milliers de Renault Clio et autres Peugeot 208 écoulées chaque année sur le territoire. Quoi qu'il en soit, si vous souhaitez opter pour une M2 Competition, une Ford Mustang GT ou encore une Audi RS 3 Sportback, il va falloir vous dépêcher, le nouveau super-malus de 20 000 € représentant plus de 30 à 40 % du prix de ces autos.


D'autres modèles sont également concernés, dont le Jeep Wrangler, dans sa version 2.0 turbo 272 ch, rejetant pas moins de 197 g/km de CO2, ou encore le Mercedes GLE 450 4Matic et ses 190 g/km. A peine arrivée, la nouvelle Jaguar F-Type pâtit également du malus maximal dans sa version P300, avec des émissions de 184 g/km, soit une taxe représentant 30 % du prix d'achat. Autant dire que la belle Anglaise aura du mal à se faire une place sur notre marché...

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Marie Lizak

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet