En ce moment En ce moment

Les nouveautés SUV attendues jusqu'en 2022

Publié par Auto Moto le - mis à jour à
Les nouveautés SUV attendues jusqu'en 2022

Qu'ils soient crossovers, sportifs ou purs franchisseurs, les SUV demeureront la priorité des constructeurs d'ici à 2022. Explications.

Je m'abonne
  • Imprimer

La catégorie reine des " années 10 " n'en finit plus de décrocher les lauriers. Jusqu'à l'overdose ? Bien malin qui prédira le vent tourner, au profit d'une catégorie inédite ou du retour d'un grand classique, comme les berlines. En attendant, du citadin au sportif, en passant par le familial ou l'ultra-luxueux, chaque constructeur s'emploie activement à ratisser le plus large possible dans cette catégorie de véhicules surélevés. Passage en revue des modèles qui feront l'actualité de fin 2019 à 2022.

Les urbains (entre 4,10 m et 4,30 m de long)

C'est probablement le créneau ayant connu l'essor le plus important ces derniers temps, croquant peu à peu des parts de marché aux citadines. C'est d'ailleurs à ces dernières que le futur Peugeot 1008 entend grappiller des parts de marché, dès 2020. Précurseurs sur le segment, les Renault Captur et Peugeot 2008 reviendront début 2020, avec une électrification plus ou moins importante au programme. Une technologie qu'étrennera bientôt le DS3 Crossback e-tense, début 2020, quelques mois avant son dérivé sportif DS3 Crossback Performance. Cet autonome, on attend avec impatience le retour du Nissan Juke, 10 ans après son lancement. Il aura fort à faire face à une concurrence plus importante, à l'image de l'introduction prochaine du nouveau Ford Puma. Côté Volkswagen, le T-Roc renforcera sa gamme d'une version R avoisinant les 300 ch. En 2020, il sera aussi décliné en cabriolet. Enfin, Opel profitera de la base technique du nouveau Peugeot 2008 pour développer le nouveau Mokka X, éligible à l'électricité.

Les compacts (entre 4,35 m et 4,70 m de long)

La catégorie reine redoublera de nouveautés dans les prochaines années, aussi bien en 5 et 7 places. Le roi lion, alias Peugeot 3008, en tête des ventes depuis son lancement fin 2016, devra se méfier, bien qu'il reprendra une longueur d'avance en adoptant l'hybridation rechargeable, tout comme ses homologues Citroën et Opel au sein du groupe PSA (Citroën C5 Aircross et Grandland X). Une cavalerie qui pourra atteindre jusqu'à 300 ch, sous le capot du Sochalien et de l'Allemand, quand le C5 Aircross se contentera de 225 ch. Pour en revenir au 3008, 2020 sera pour lui l'occasion de passer par la case facelift, tout comme son grand frère 5008. Un sort que connaîtra aussi le Volkswagen Tiguan, tout en poussant la chansonnette avec une variante R de 300 ch. Il se dit également qu'il passera par l'hybridation rechargeable, à la manière des cousins Skoda Kodiaq et Seat Tarraco. Chez Ford, la troisième génération de Kuga fera un retour remarqué début 2020, avec pas moins de 5 typologies de moteurs, incluant 3 offres d'hybridation. Chez Renault, le Koleos s'apprête à subir un léger restylage, alors que le remplaçant du Kadjar est attendu dès 2021. Au même moment, le SUV coupé Arkana, destiné pour l'heure à la Russie, pourrait être introduit en Europe. Côté japonais, Toyota fera bientôt profiter son C-HR d'un restylage , avec une seconde motorisation dépassant les 180 ch au programme. C'est plus costaud chez Mitsubishi, avec le renouvellement total de l'Outlander PHEV.

Les premiums

S'il l'on excepte l'arrivée d'un SUV coupé chez Peugeot, potentiellement nommé 4008, le seul véritable représentant français, le DS7 Crossback, a adopté l'hybridation rechargeable fin 2019, avec 300 ch cumulés. Une puissance malheureusement insuffisante pour inquiéter le nouvel Audi RS Q3, programmé pour 2020. Sur la base du Q3 classique, récemment remanié, une déclinaison Sportback fera son apparition quelques mois auparavant. Plus haut dans la gamme, on attend l'arrivée d'un inédit RS Q5, fort des 450 ch de la berline RS 5, sans oublier le facelift de l'Audi Q7 et le SQ8. Chez BMW, on attend avec impatience l'arrivée du nouveau X6. Il sera suivi, à l'horizon 2021, du citadin Urban Joy, censé concurrencer l'Audi Q2, et potentiellement d'un dérivé coupé du X7 nommé X8. De son côté, Mercedes misera sur le renouvellement du GLA, en 2020, sur la base d'un modèle inédit, révélé au printemps : le GLB. Il sera aussi question de l'arrivée du second opus de GLE Coupé, tandis qu'un GLS Berline pourrait - malheureusement - voir le jour. Jaguar verra les chose en grand avec un J-Pace attendu en 2020, quand Alfa Romeo la jouera plus raisonnable, avec un modèle compact nommé Tonale, attendu courant 2021. Ford misera, de son côté, sur une version hybride rechargeable de l'Explorer, quand Lexus restylera bientôt son RX.

Les sportifs

Démarrons tout de suite avec les choses qui fâchent : un futur SUV Alpine sera inévitable pour légitimer les ambitions du constructeur dieppois. Il pourrait reposer sur la plate-forme du futur Mercedes GLA pour atteindre plus de 400 ch. Ferrari cèdera de la même manière aux sirènes des SUV à l'aube de la prochaine décennie. Sera-ce une sportive surélevée ou un véritable break ? L'incertitude demeure sur ce point. Plus inattendue, l'arrivée d'un SUV sportif badgés Cupra. D'abord un petit SUV urbain nommé Formentor en 2020. D'ordinaire réservé aux modèles sportifs du constructeur Seat, le blason devient marque à part entière. Enfin, Aston Martin compte également se payer une part du gâteau, avec le futur DBX, présenté fin 2019.

Les 100% électriques

On ne l'attendait pas. Pourtant, Dacia lancera son premier modèle 100% électrique en 2021. Ce SUV sera basé sur le Renault K-ZE aujourd'hui dévolu au marché chinois. Après avoir été lancé sous la forme d'un break l'Audi e-tron , une déclinaison Sportback le rejoindra fin 2019, avant qu'une version S ne les rejoigne. BMW sera aussi de la partie en 2020 avec le iX3, étroitement dérivé du X3, suivi en 2021 par celui qu'on nomme, pour le moment, i5. Sans compter sur l'épouvantail Tesla Model Y qui débarquera en 2020, si la firme californienne respecte ses délais. Il se rapprochera, en gabarit, de la berline Model 3. La même année, Volkswagen se lancera dans l'aventure avec deux SUV long d'environ 4,60 m et 4,90 m, respectivement inspirés des concept-cars ID Crozz et ID RoomZZ. Chez Cupra, charge au Tavascan d'apporter un peu de sportivité aux marques généralistes du groupe Volkswagen. Porsche ne sera pas en reste en déclinant la recette de la berline Taycan en version surélevée, nommée Cross-Taycan. Pour finir, Volvo déclinera son XC40 en version 100% électrique.

La légende

Depuis septembre 2019, il est de retour. Ce n'est pas un SUV mais plutôt un vrai 4×4 : le nouveau Land Rover Defender. Sans renier sa silhouette originelle , ce tout nouvel opus, reposant sur une plate-forme moderne, affiche un look beaucoup plus contemporain, au risque de se fâcher avec le public acquis à sa cause. Il sera commercialisé mi-2020.

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

SUV : présentation en images de plus de 70 modèles attendus jusqu'en 2022 Présentation du futur Peugeot 7008, le roi Lion 9 voitures pour rouler plus vert Voitures hybrides et hybrides rechargeables 2020 : tous les modèles et prix

Sur le même sujet