En ce moment En ce moment

[Retour d'experience] CES 2019 : le bilan de Wefight

Publié par le - mis à jour à
[Retour d'experience] CES 2019 : le bilan de Wefight

Wefight, jeune pousse créée en 2017, nous livre son expérience vécue au grand salon des innovations à Las Vegas, le Consumer Electronic Show (CES).

Je m'abonne
  • Imprimer

Le CES ne pourrait avoir lieu nulle part ailleurs qu'à Las Vegas. C'est la seule ville qui possède les infrastructures pour accueillir un évènement de cette ampleur. Pour illustrer son importance : c'est comme si la ville de Paris accueillait un salon mobilisant le Palais des Congrès, la Porte de Versailles, et l'ensemble des autres espaces de congrès de la capitale. Il faudrait en plus doubler la capacité hôtelière de la ville.

Lancé pour la première fois en 1967 et focalisé sur les téléviseurs, le salon évolue avec une explosion du nombre de start-up venues présenter leurs innovations, qu'elles soient hardware ou software. Ces start-up sont localisées à l'espace du "Sands Expo", là où les téléviseurs, smartphones et automobiles sont situés dans les grands halls au Convention Center.

C'est donc au Sands Expo et parmi ces milliers de start-up que Wefight a présenté sa solution Vik dédiée à accompagner les patients atteints de maladies chroniques pendant leur maladie.


Wefight est une entreprise B2B2C. Et cela a son importance car le CES est avant tout un salon professionnel où l'on présente ses innovations dans le but de les commercialiser. Les objectifs de Wefight en se rendant au CES étaient donc clairs.

Le premier : annoncer nos nouveaux produits. "Vik Breast" pour aider les patients atteints de cancer du sein aux États-Unis, ainsi que "Vik Dépression", "Vik Migraine" et "Vik Asthme" en France. Notre stand au CES sous la bannière de La French Tech et de la région Occitanie nous a permis de rencontrer énormément de clients potentiels : hospitaliers mais aussi laboratoires pharmaceutiques qui ont pu découvrir et tester directement nos innovations.

L'origine de ces contacts ? 40% France et 60% US/UK car, paradoxalement, c'est aussi ça le CES : l'opportunité de retrouver une communauté Française, présente en nombre, dans un lieu unique pour nouer des relations professionnelles avec la France.

Second objectif : gagner en visibilité. Les journalistes, présents en grand nombre lors de l'événement, sont un véritable accélérateur en termes de communication.

Enfin, troisième objectif, l'analyse de la concurrence et des tendances du marché. Le Sands Expo est un formidable lieu d'innovation avec la présence de multiples start-up venues des quatre coins du monde, donc l'occasion de prendre du recul et d'avoir une vision plus macro de l'écosystème dans lequel on évolue.

Mais le salon se joue très largement en amont. Toutes les entreprises lancent des campagnes marketing et des campagnes presse pour faire effet levier et rentabiliser l'investissement conséquent. Pour une entreprise comme la nôtre, le coût total est d'environ 30 000 euros, en comptant le déplacement de trois personnes, la campagne de communication, la traduction du site, le coût du stand, etc.

Notre bilan du salon est positif. De nombreux médias ont relayé nos infos (une dizaine d'articles par semaine pendant un mois environ). Nous avons aussi eu une cinquantaine de contacts intéressants, principalement en France mais aussi aux États-Unis.

Pour en savoir plus :

Benoit Brouard est docteur en pharmacie. Après son internat aux hôpitaux de Paris, il rejoint Withings pendant deux ans en tant que chef de produit Médical. Il crée l'entreprise Wefight fin 2017 dont il est le CEO.

Je m'abonne

Benoit Brouard, CEO Wefight

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Thomas Loisel

Dans un contexte de défiance généralisée, le taux de confiance atteint les 92% pour les marques françaises et régionales. C'est l'un des constats [...]

Marketing - Vente

Par Fabien Comtet, CEO de Kestio

Aujourd'hui, avoir un site internet est un prérequis pour exister aux yeux de vos prospects et clients. Or, créer puis entretenir un site web [...]