En ce moment En ce moment

5 PME qui gagnent face aux géants de leur secteur

Publié par Maëlle Becuwe le

Ils s'appellent Le Slip français, La Ferme d'Anchin, Jeanlain, Laurence Dumont ou l'Arbre vert. Ils ont face à eux des colosses, pourtant, ces PME et leur dirigeants résistent et réussissent. Voici leurs stratégies pour s'imposer et remporter l'adhésion des consommateurs.

Je m'abonne
  • Imprimer
David Sartorius, gérant de la ferme d'Anchin

"Les grandes marques ont braqué les projecteurs sur nos produits"

Pionnière des soupes fraiches dès 1994, la Ferme d'Anchin a vu débarquer sur ses plates-bandes les géants du secteur comme Knorr, Liebig ou Bonduelle... Mais aucun n'y est resté.

"Le marché ne représente que 40 M€ et les exigences des consommateurs en terme de qualité ne sont pas conciliables avec de hauts objectifs de rentabilité, souligne David Sartorius. Mais ceux qui s'y sont tenté, même peu de temps, ont mis un gros coup de projecteur sur cette niche." Grâce à leur notoriété, et à la publicité, ils ont fait bouger les lignes, touché les distributeurs et sensibilisé les consommateurs au point de les amener jusque dans les rayons frais où campent depuis 20 ans les produits de la Ferme d'Anchin.

Résultat : ils fabriquent et commercialisent cinq millions de litres de soupes fraiches par an, en France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg et en suisse. Et ses dirigeants ont su accompagner les attentes des acheteurs en conservant son positionnement haut de gamme tout en diversifiant ses produits.

Elle a lancé en 2008 des soupes individuelles en cups micro-ondables qui représentent aujourd'hui la moitié de leurs 28 références, et de leurs ventes. Le concept : des recettes plus élaborées, plus originales, voire exotiques, s'adressant à une cible plus citadine tout en surfant sur le phénomène du snacking. "Même si certains goûts peuvent être clivant, ce qui compte c'est de ne pas être déceptif, concède David Sartorius. Si les acheteurs aiment et si la qualité est au rendez-vous, alors, ils nous suivront si on lance de nouveaux produits." Et là, ils n'auront plus de raison de se détourner pour leur préférer une brique ou une soupe lyophilisée d'un plus grand du secteur.

Ferme d'Anchin/ Production de soupes fraiches/ Liévin (Pas-de-Calais)/ Virginie Destombes, 51 ans, Jean-Pierre Destombes, 58 ans et David Sartorius, 45ans/SARL/ Création en 1994/ 20 salariés/ CA2014 11M€


Maëlle Becuwe

Maëlle Becuwe

Journaliste

Arrivée à la rédaction de Chef d’entreprise début 2014, je suis au quotidien l’actualité des PME pour notre magazine mensuel et notre site Chefdentreprise.com. [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Par October

Eldim partenaire des plus grands constructeurs mondiaux de telephonie mobile emprunte plus un million euros sur la plateforme de pret October [...]

Sur le même sujet

Marketing - Vente

Par Véronique Meot

Les plus habiles d'entre elles ravissent nos papilles en France et à l'international. Le point commun entre ces PME ? Elles mixent quelques [...]

Marketing - Vente

Par La rédaction