En ce moment En ce moment

Et si vous misiez (vraiment) sur les étudiants pour développer votre business

Publié par Marion Perroud le

Je m'abonne
  • Imprimer

Junior-Entreprises

Afin d'optimiser le référencement de son site internet, Carl de Poncins, cofondateur de la start-up Theatre in Paris (surtitrage de pièces françaises), a préféré emprunter la voie des Junior-Entreprises. Hébergées au sein d'écoles et d'universités, ces associations rassemblent des étudiants proposant des prestations de service payantes dans leur domaine de spécialisation (communication, informatique, etc.). Pour trouver celle qui vous convient le mieux, vous pouvez poster votre appel à projets directement sur le site www.junior-entreprises.com.

Pour Carl de Poncins, cette alternative est "compétitive d'un point de vue financier, et donne accès à des profils très polyvalents". "Gardez bien en tête que même si ces étudiants ne compteront pas leurs heures, ils ont une expérience professionnelle limitée et des études à gérer par ailleurs. Vous devrez donc bien les cadrer dès le départ et assurer un suivi rapproché de leurs travaux", conseille Fabien Rault, responsable du programme Connecteur Étudiants, au sein de Paris&Co, qui co-organise chaque mois des rencontres entre Junior-Entreprises et start-up sur Paris.

Aussi ne sous-estimez jamais votre implication pédagogique dans ces collaborations. Au-delà de cet échange de bons procédés, l'enrichissement doit être réciproque pour demeurer gagnant-gagnant.

Le témoignage de Georges Viana, président de Jeannette 1850 SAS

"J'ai été scotché par la qualité du travail des étudiants"

"Biscuiterie Jeannette 1850". Reprenant les codes de l'écriture manuscrite d'antan, le nouveau logo des madeleines Jeannette se veut à la fois sobre et raffiné. Seuls les contours de la laitière normande, emblème de la marque, sont détourés à l'encre bordeaux, sur l'une des faces des boîtes blanches. Après des années de déroute, tel est le nouveau visage de la biscuiterie, dévoilé pour la première fois le 19 septembre dernier, lors de la Foire internationale de Caen. Cette nouvelle identité visuelle est inspirée des travaux d'étudiants.

En janvier dernier, pendant quinze jours, quatre groupes d'élèves de l'IUT de Caen et du Havre ont ainsi planché sur le positionnement marketing des Jeannette, dans le cadre du Challenge annuel de la pub, un concours inter établissements. "Je leur ai remis un brief de présentation, puis ai répondu à quelques questions. Je m'attendais à ce qu'ils me proposent une affiche et peut-être une ébauche de logo. Mais lors de la soutenance, j'ai été scotché par la qualité de leur travail. Ils ont réussi à construire un véritable plan de communication !", se souvient Georges Viana, le repreneur de la biscuiterie.

Bénéficiant d'un transfert gratuit de propriété intellectuelle, il s'est ainsi inspiré de ces propositions pour concevoir les packagings, établir le logo ou bâtir son argumentaire. "La vision de ces jeunes nous a aidés à redynamiser l'image de Jeannette." Maintenant que la production a repris (une tonne par jour d'ici à fin 2015), lui s'attelle désormais à respecter sa part du marché : envoyer des madeleines à ces jeunes têtes chercheuses.

Repères

SAS Jeannette 1850 : Biscuiterie / Colombelles (Calvados) / Georges Viana, 50 ans / SAS / Création en février 2015 / CA 2015 NS

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

[Étude de cas] Biscuiterie Jeannette : le rachat de la dernière chance L'Estonie, nouvelle start-up nation Les Aventuriers du biscuit : de la pub à la pâtisserie Formation en CFA : un avantage pour l'apprenti et l'entreprise
Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event