Berceau Magique roule sur la voie du succès

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Berceau Magique roule sur la voie du succès

Poussé par la flambée du e-commerce en période de confinement, le site Berceau Magique a vu ses ventes doubler. A tel point que sa dirigeante a choisi de ralentir la cadence...

Je m'abonne
  • Imprimer

C'est une poussée de croissance à laquelle Charlotte Gaillard-Dubost ne s'attendait pas. La créatrice de la société Mégara, maison-mère du site Berceau Magique lancé en 2004, a dû parer au mieux pour faire face au pic d'activité durant le printemps.

Le site d'accessoires de puériculture a vu ses ventes doubler en avril et en mai derniers. Les paniers comportent désormais plus de trois articles au lieu de deux. Et les équipes estiment à 300 000 le nombre de colis envoyés cette année. La raison ? L'essor incontestable du e-commerce en période de confinement, des mamans précautionneuses qui ne souhaitent pas se rendre en magasin et des familles qui, faute de pouvoir se rendre dans les maternités, optent pour l'envoi de cadeaux. Ces derniers composent d'ailleurs plus de la moitié des commandes.

En juin, la dirigeante alors prend une décision radicale : il faut freiner cette progression. " Nous avons coupé nos investissements publicitaires. Nous n'étions pas en mesure de gérer, du jour au lendemain presque, un tel niveau d'activité. Trouver des solutions pour vendre moins, c'est assez atypique, et assez difficile à vivre pour les équipes ", confirme Charlotte Gaillard-Dubost.

Absorber

Pourtant, dès les prémices de cette embellie, l'entreprise s'est réorganisée. Une partie des équipes est placée en télétravail, à l'exception du service logistique qui doit assurer l'envoi des commandes. Une douzaine de recrutements ont lieu, portant l'effectif de l'entreprise à plus d'une cinquantaine de salariés.

L'entreprise manque de bras dans les services achats, relation clients et préparation des commandes. Pour certains postes qui nécessitent une connaissance de l'entreprise, d'anciens salariés sont invités à revenir. " Nous allons probablement pérenniser certaines recrues, assure la dirigeante. Mais c'est toujours un pari, car il est encore impossible de prévoir l'évolution de son chiffre d'affaires sur 2020. Ce qui est sûr, c'est que nous sommes en train de nous dimensionner pour absorber plus que ce que nous traitions jusqu'ici. "

Haut trafic

La tendance, loin de s'essouffler, se poursuit post-confinement. " Nous avons capté de nouveaux clients et ce de manière durable ", apprécie Charlotte Gaillard-Dubost. Aussi, cette dernière compte bien renforcer les différents projets de Mégara, comme par exemple le site Bébé Infos Services. Lancé durant le confinement, " et pour le bien commun " selon les mots de l'entrepreneure, ce numéro vert fournit des conseils aux futurs et jeunes parents. Un service que l'entreprise souhaite transformer en activité économique : des discussions sont en effet en cours avec des entreprises qui voudraient sponsoriser ce site, voire s'y associer.

Enfin, Mégara, installée au centre-ville de Toulon, pourrait développer un service drive dans les mois à venir.

Mégara / Berceau Magique
Toulon (Var)
Charlotte Dubost, gérante, 44 ans
SARL
Création en 2003
50 salariés
CA 2019 : 7,4 M€
Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet