En ce moment En ce moment

5 tendances qui feront le SEO de 2020

Publié par le | Mis à jour le
5 tendances qui feront le SEO de 2020
© utah778 - stock.adobe.com

Après une année 2019 marquée notamment par le lancement de l'algorithme Bert par Google, que faire pour réussir son SEO en 2020 ? Entre meilleure compréhension et excellence technique, les pistes à explorer sont nombreuses. Tour d'horizon.

Je m'abonne
  • Imprimer

Perçons l'abcès immédiatement : on ne s'attend pas à une grande révolution en SEO pour 2020, mais plutôt à un renforcement des évolutions déjà observées ces dernières années. L'annonce de l'algorithme Bert par Google vous a fait peur ? Pas de panique, on vous explique tout et vous comprendrez très vite que Bert est surtout une amélioration notable pour Google plus qu'une révolution du moteur.

Tendance 1 : Un moteur de recherche qui continue à devenir un moteur de réponse

Les moteurs (Google et Bing en tête) ne cherchent plus simplement à vous fournir une liste de résultats pouvant correspondre à une requête lambda. L'enjeu majeur pour eux est désormais de comprendre l'intention de l'internaute derrière une requête : pourquoi cherche-t-il cela ? Que veux-t-il trouver ? Quelle page répond véritablement à ses attentes ? Derrière toutes ces questions, se cache la désormais célèbre intention de recherche. Les moteurs pivotent donc pour se détacher de la simple requête et se concentrer sur ce que veulent les internautes.

Il y a peu, John Mueller, Senior Webmaster Trends Analyst chez Google, expliquait que si le travail sur les mots-clés ne serait jamais complètement délaissé, il conseillait aux SEO de se focaliser plus sur l'intention de recherche de l'internaute que sur de l'optimisation de mots-clés pure. On ne saurait que conseiller la même chose.

Mais comment répondre à cette intention ? Et comment Google estime-t-il que votre page est pertinente ? C'est à ce moment que Bert entre en jeu. Bert (pour Bidirectional Encoder Representations from Transformers) n'est autre qu'un algorithme qui doit fournir des résultats plus pertinents notamment pour des requêtes en langage naturel. L'objectif de Google en ayant recours à ce type d'algorithme est tout simplement de mieux comprendre la sémantique d'un texte, sa pertinence par rapport à une demande effectuée et donc de mieux identifier les intentions de recherche de l'internaute.

Tendance 2 : Toujours plus de qualité

Cette tendance découle directement de la première. Cependant, on peut scinder cet objectif d'excellence en deux volets.

Le contenu bien évidemment. "Content is king" et croyez-nous ce n'est pas prêt de changer. Aller vers toujours plus de qualité dans votre création de contenu est une résultante directe des dernières avancées des moteurs, notamment pour Bert. La formule est simple : si les moteurs comprennent de mieux en mieux le langage naturel, vous avez tout intérêt à soigner votre contenu pour qu'il soit perçu comme pertinent et qualitatif aux yeux de Google.

La technique ensuite. Avec la prise en compte des versions mobiles avant les versions desktop, les enjeux techniques restent toujours aussi important en SEO. Temps de chargement des pages, qualité du code, profondeur, liens cassés... Bref autant d'éléments à prendre en compte pour avoir un site le plus propre possible.

Ces deux volets doivent concourir vers un même objectif : rendre l'expérience sur votre site agréable. En cherchant à atteindre l'excellence dans ces deux secteurs, ne perdez pas de vue que vous servez des intérêts plus larges que le SEO. Contenu de qualité et navigation agréable sont des éléments clés pour donner envie aux internautes de venir, rester et revenir sur votre site. Ne l'oubliez jamais : avant de servir un moteur, votre site doit servir les internautes.

Tendance 3 : Vers une meilleure compréhension du JavaScript

C'est peut-être un des aspects les plus "célèbres" du SEO technique : si vous voulez obtenir de bons résultats en SEO, ne faites pas de JavaScript. Cependant, il semblerait que cela soit de moins en moins le cas.

Tout d'abord, il faut comprendre pourquoi Google n'aime historiquement pas les sites en JavaScript. Pour faire simple, c'est parce qu'analyser et comprendre une page avec JavaScript lui coûte 10 à 20 fois plus cher que pour du simple HTML. Pourtant, plusieurs technologies JS sont devenues très populaires pour réaliser des sites : Angular JS, React ou Vue.js par exemple.

Face à ces problématiques d'exploration, les frameworks se sont adaptés pour aider Google à mieux comprendre le JS en proposant nativement du SSR, pour Server Side Rendering. Derrière ce nom un peu barbare se cache une technologie qui va placer le code à faire indexer côté serveur et non côté navigateur, l'exécuter à l'avance pour pré-générer une version du HTML qui sera facilement explorable par le moteur de recherche.

De plus, Google a grandement amélioré sa compréhension du JavaScript. Non seulement il le comprend mieux mais surtout plus vite. Sur des sites importants avec déjà une certaine autorité, le moteur explore lui-même les ressources JS pour analyser l'intégralité du site.

Lire la suite


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Référencement Google : pensez à la recherche vocale ! Comment optimiser la visibilité de ses produits dans Amazon Combien cela coûte-t-il de ne pas investir en SEO ? Comment augmenter la visibilité de votre entreprise ?

Julien Callaou, consultant SEO, Clustaar

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event