En ce moment En ce moment

De directeur commercial à chef d'entreprise

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Laurent Fiscal, de Canal Plus à Fraîchement Bon

De la télé aux fruits et légumes

" J'ai eu pas mal de métiers dans ma carrière ", explique Laurent Fiscal. Mais son poste actuel a peut-être marqué la transition la plus radicale. Alors directeur commercial de Canal Plus, il fonde en 2015 Fraîchement Bon, une enseigne qui commercialise des légumes et des fruits frais. " Après 17 ans dans des grosses entreprises, cela faisait quelque temps que je voulais changer de vie, repartir sur quelque chose de plus petit, avoir mon propre projet. " Il n'a cependant pas d'idée précise, jusqu'à ce qu'une connaissance lui suggère de s'intéresser au secteur des fruits et légumes.

Son expérience en marketing et en vente lui apporte un regard différent sur le marché. " Je l'ai approché d'un point de vue marketing, en cherchant à voir en quoi mon offre pouvait répondre aux attentes des clients, non du point de vue des contraintes du marché que je connaissais peu. "

Pour Laurent Fiscal, un responsable commercial vend en fait moins qu'il ne manage et encadre. C'est donc un véritable retour aux sources. Selon lui, convaincre ses interlocuteurs de soutenir une entreprise qui se lance est " similaire à un travail de vente ". Quand on démarre une entreprise, il faut donc retrouver ses réflexes de commercial terrain, " se réhabituer à produire. Et apprendre à tout faire : personne n'est là pour nous acheter des stylos. L 'ajustement peut être violent ".

" Complètement engagé " dans son projet, l'ancien directeur commercial a troqué la protection qu'offre une grosse société contre la maîtrise de ses choix. " Je ne rends compte à personne mais je suis toujours sur le pont. " Il apprécie le fait d'être aux commandes et de pouvoir réagir très vite aux évolutions de la concurrence et du marché. Se définissant lui-même comme "workaholic", ce drogué au travail affirme que l'investissement total que lui demande son entreprise ne lui pose pas de problème, mais reconnaît que cela a " un impact sur la vie personnelle ".

Hier / Aujourd'hui

Nombre de personnes encadrées chez Canal Plus : environ 200

Nombre de salariés actuellement : une cinquantaine

Chiffre d'affaires actuel : objectif de 3 millions d'euros fin 2017

Différence de rémunération : baisse de plus de 50 % par rapport à sa rémunération antérieure

Thomas Jeannoutot, d'Orchestra à Los Pollos

Faire face au manque de réseau quand on change de secteur

Passer des vêtements pour enfants au restaurant de poulet, cela n'a pas été un problème pour Thomas Jeannoutot. Directeur commercial et de l'offre puériculture du groupe Orchestra en Belgique puis directeur commercial pour les magasins mégastore, il a ouvert un magasin de restauration rapide spécialisé dans le poulet. Ses deux frères avaient déjà lancé le concept, sous le nom de Los Pollos, et il les a rejoint pour lancer son propre point de vente en juin sous le même nom et les aider à développer l'enseigne, aussi bien avec des ouvertures en propre qu'en franchise.

Passionné de retail mais sans expérience dans la restauration, il a dû faire face à son manque de réseau dans ce secteur et à la difficulté à trouver le bon interlocuteur. Il reconnait que le produit était "un prétexte" pour monter son entreprise : "J'ai toujours eu une logique assez entrepreneuriale, même dans la gestion de ma carrière. Maintenant, je peux décider comment faire les choses, assumer l'entièreté des décisions, j'ai la vision à 360 degrés que je cherchais. "Le vrai risque, c'est de tirer un trait sur son train de vie pendant quelques temps. Mais la liberté acquise en vaut la chandelle."

Pour lui, l'expérience d'entrepreneur n'est pas si différente de directeur commercial : il a ainsi géré l'ouverture de megastores en Belgique pour le compte d'Orchestra, ce qui demande selon lui les mêmes compétences en gestion de projet qu'une entreprise propre. Une formation assez généraliste en gestion d'entreprise lui a permis de faire face à la plupart des défis de la création d'entreprise.

Il reconnait qu'en tant que directeur commercial, il "était très optimiste" et enclin à prendre des risques, ce qui l'a conduit à se lancer dans l'entreprenariat, mais qu'en tant que chef d'entreprise, il doit réussir à être "plus froid", car "les conséquences des risques pris sont plus importantes".

Hier / Aujourd'hui

Nombre de personnes encadrées chez Orchestra : 250 à 300

Nombre de salariés actuellement : aucun

Chiffre d'affaires généré auparavant : 10 à 60 millions d'euros

Chiffre d'affaires actuel de Los Pollos : 2 unités de 350 000 euros chacune

Différence de rémunération : pas de rémunération actuellement

Je m'abonne

Aude David

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Actualités

Par Agathe Cathala

En juin se tenait l'édition 2019 de la Wilco Academy, concours annuel de l'accélérateur Wilco qui booste les start-up Tech vers leur premier [...]