En ce moment En ce moment

Les 5 leçons des entrepreneurs pour rebondir après un échec

Publié par Marion Perroud le

Je m'abonne
  • Imprimer

4. Tirer les leçons

Même les meilleures méthodes ne parviennent pas toujours à éviter de foncer dans le mur. L'entrepreneuriat est un pari sur l'avenir grâce auquel vous pouvez rafler la mise comme tout perdre. À l'instar d'un deuil, l'acceptation d'un échec entrepreneurial prend du temps et nécessite souvent un accompagnement (coach, psychologue, association, etc.).

"Si vous ne comprenez pas vos erreurs, vous les reproduirez inévitablement"

"La première chose à admettre est de dissocier l'individu de l'histoire qu'il a vécu. Vous n'êtes pas le business model que vous avez créé", souligne Philippe Rambaud, le président de l'association 60 000 rebonds. D'après lui, il est ensuite primordial de distinguer ce qui est dû à votre environnement (ex : effondrement du marché, manque de trésorerie, mauvais timing...) et ce qui relève de votre responsabilité personnelle (erreurs de gestion, manque de discernement, etc.).

"On peut très bien ne rien faire de ses échecs en remettant toujours la faute sur les autres. Si vous ne comprenez pas vos erreurs, qu'elles soient techniques ou comportementales, vous les reproduirez inévitablement", annonce l'entrepreneur.

Afin de mieux se connaître, il conseille d'ailleurs de travailler sur ses "talents" et "vulnérabilités" en toute humilité. "La sensibilité peut par exemple être considérée comme un talent en management ou au niveau de l'activité commerciale mais aussi comme une vulnérabilité, car source d'un plus rapide découragement."

5. Partager

Tous le disent, la meilleure manière de dépasser l'échec est d'en parler, de témoigner, de le dédiaboliser sans honte ni gêne. Et surtout de ne pas l'oublier. Certains participent à des conférences et colloques sur un sujet encore tabou en France, bien souvent considéré comme une marque d'incompétence.

Nicolas Doucerain, lui, est même allé jusqu'à sortir un livre, Ma petite entreprise a connu la crise, écoulée à 15 000 exemplaires et adapté en bande dessinée.

Un autre entrepreneur, Jean Lecourieux-Bory, qui a connu une liquidation judiciaire en 2013, a trouvé un exutoire dans la photographie à travers une exposition mettant en scène son vécu. D'autres encore, à l'instar de Philippe Rambaud, décident de s'engager dans des associations d'entrepreneurs ou comme investisseurs dans des jeunes pousses, comme pour redonner un peu de ce qu'ils ont eux-mêmes reçu.

Retour au salariat, création d'entreprise, réorientation vers la prestation de service, engagement politique... Les opportunités de rebond professionnel sont donc plurielles. Preuve, s'il en est, que l'échec entrepreneurial n'est souvent rien d'autre qu'une étape de plus sur le long chemin sinueux d'une carrière professionnelle.

Je m'abonne
Marion Perroud

Marion Perroud

Journaliste

Entre 2012 et 2016, Marion Perroud a suivi, au sein de la rédaction de Chef d’Entreprise, l’actualité des TPE (artisans du bâtiment et commerçants), des [...]...

Voir la fiche
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Actualités

Par Agathe Jaffredo

Initiés par Digilinx, les événements Les BigBoss sont devenus des temps forts incontournables de l'écosystème digital. Huit ans après sa création, [...]

Actualités

Par Céline Tridon

L'Association Progrès Management (APM) a organisé les 19 et 20 septembre 2019 sa 22ème convention à Annecy. L'occasion de réunir près de 5200 [...]