En ce moment En ce moment

L'aménagement du bouclier fiscal pourrait profiter aux PME

Publié par CELIA GAMEIRO le

Les contribuables les plus fortunés pourraient être davantage sollicités pour investir dans les PME. Claude Guéant, le secrétaire général de l'Élysée, l'a annoncé sur Europe1 le 5 septembre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon Claude Guéant, le secrétaire général de l'Élysée, les contribuables les plus aisés pourraient être sollicités pour investir davantage dans les PME. C'est ce qu'il a indiqué dimanche 5septembre à l'occasion de l'émission "Le Grand Rendez-vous" Europe1/Le Parisien, au moment où il confirmait qu'un aménagement du bouclier fiscal (qui permet de limiter ses impôts à 50% de ses revenus) était à l'étude.

La loi Tepa (travail, emploi et pouvoir d'achat) de 2007 permet aux contribuables assujettis à l'ISF de réduire leur impôt en échange d'investissement dans les petites entreprises. Claude Guéant souhaite aller plus loin. «On a peut-être là une piste de réflexion», a-t-il déclaré sans plus de précision quant à l'aménagement probable de ce dispositif.

Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a complété les propos de son collègue sur I>Télé: «Nous pourrions tenir compte des investissements faits par chaque bénéficiaire». Ce qui revient à dire que les contribuables pourraient être obligés d'investir dans une PME pour profiter du bouclier fiscal.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Pacte productif pour le plein emploi : ce que le gouvernement envisage Financement : les banques jouent la simplicité Ogury lève 50 millions de dollars et poursuit son développement Le crowdlending, pour financer quels besoins ?
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event