En ce moment En ce moment

Lâcher-prise pour performer

Publié par le - mis à jour à
Lâcher-prise pour performer
© Jakub Jirsák - stock.adobe.com

La pression permanente de la transformation des organisations et des pratiques managériales soumet le cadre d'aujourd'hui à une exigence de performance. Cette dernière va bien au-delà de la seule maîtrise des compétences techniques et d'encadrement liées à la fonction de cadre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Digitaliser, flexibiliser, gérer en mode agile : telle est la nouvelle devise des organisations. Les cadres sont dès lors " invités " à développer leurs talents en travaillant leurs " soft skills ", nouvel eldorado de la pratique managériale. Ils envisagent alors de développer leur " capacité d'influence ", d'apprendre à " composer avec des logiques contradictoires ", de " développer leur assertivité ", de " prendre du recul "... comme autant de qualités nouvelles à acquérir, voire de sommets à conquérir. C'est alors qu'ils découvrent le " lâcher-prise ".

Précisons que par " lâcher-prise ", il ne faut évidemment pas s'imaginer l'alpiniste au bout de l'effort, finissant par s'écraser au bas de la falaise. L'image renvoie plutôt au nageur averti, conscient de lui-même, de la force du courant et des vagues. En dosant son effort pour atteindre son objectif, il rejoint la terre ferme en toute sécurité.

Première étape : montez sur votre planche de survie.

Au risque de décevoir les adeptes de l'effort au travail, il va falloir un temps appuyer sur le bouton " pause ". Suspendez vos plans d'actions personnels, refrénez vos réflexes et n'en rajoutez pas sur la to-do list quotidienne. Assurez-vous que vous êtes vraiment en accord avec les objectifs que vous vous donnez (Etes-vous sûr que ce sont les vôtres ? En avez-vous envie ou tout au plus besoin ?), prenez le temps d'évaluer vos propres capacités et surtout les ressources que vous allez pouvoir mobiliser et sur quelle durée. Au besoin, et pour votre propre salut... renoncez.

Deuxième étape : observez ce qui se passe.

L'environnement dans lequel vous vous mouvez est un système. L'entreprise elle-même, ses modes de fonctionnement, les individus qui la composent, le marché dans lequel elle évolue, les enjeux et les défis auxquels elle est confrontée... Vous connaissez tout cela puisque vous y agissez tous les jours, mais avez-vous pris le temps simplement, d'observer ce qui se passe ? Avez-vous déjà tenté de comprendre comment ce qui vous entoure fonctionne, non seulement avec vous mais aussi en dehors de vous, malgré vous, voire contre vous ? Il s'agit ici d'analyser, de comprendre les mécanismes à l'oeuvre, d'identifier les acteurs connus et inconnus, ainsi que les forces en présence.

Troisième étape : essayez autre chose et évaluez vos progrès.

Jusqu'ici vous avez beaucoup nagé ou ramé mais cela ne suffit pas ? Soyez certain que " un peu plus de ce qui ne fonctionne pas, ne fonctionnera pas ". Donc, si vous n'êtes pas encore tout à fait épuisé, il va falloir plutôt apprendre à remonter ou suivre le courant, prendre ou pas la vague et finalement vous décider à surfer. Soyez-en certain, vous allez devoir apprendre. Comme dans tout apprentissage, commencez par le plus simple et le moins risqué. Ceci vous garantira vos premiers succès. Bien sûr, à un moment, il faudra oser des paroles, des actes, bref prendre des initiatives. Mais vous aurez auparavant pris soin d'identifier et de vous appuyer sur tout ce qui, dans votre environnement, contribuera à leur réussite. Car vous n'êtes pas seul. Vous avez des alliés objectifs et même parfois des soutiens. C'est sur cette énergie là qu'il faut compter, tout autant que sur la vôtre. Prenez le temps de mesurer le chemin accompli, de reconnaître ce que vous avez réussi de nouveau et ce que vous pouvez sans doute encore mieux faire.

Enfin, prenez du plaisir.

Le mot est lâché ! Plaisir non seulement dans l'atteinte de l'objectif mais aussi dans la façon dont il a été atteint. Il s'agit d'y puiser une confiance et une énergie nouvelles et parfois, l'envie de surfer de plus grosses vagues.

Pour en savoir plus

Philippe Vermet accompagne depuis 10 ans des cadres et dirigeants. Il est coach certifié ICF, consultant spécialisé en transition professionnelle et en développement managérial. Il est consultant et coach chez OasYs Consultants.




Je m'abonne

La rédaction vous recommande

4 questions-clés pour préparer efficacement un séminaire d'équipe Croissance externe : n'oubliez pas les RH ! Comment le management peut être la clé de la réussite pour garder les talents ? Scale-up : passer de PME à ETI sans accroc... Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

Philippe VERMET, consultant et coach chez OasYs Consultants

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event