Des dirigeants de PME s'offrent une pub pour dénoncer la politique de Hollande

Publié par le - mis à jour à
Des dirigeants de PME s'offrent une pub pour dénoncer la politique de Hollande

L'Union pour les entreprises des Bouches-du-Rhône a acheté le 15 octobre une page dans le quotidien économique Les Échos. Objectif : demander une révision du budget 2013.

  • Imprimer

 «Moi, président de la République, j'aime les entreprises et je le prouve», voilà le message principal de la publicité financée par l'Union pour les entreprises (UPE) des Bouches-du-Rhône et publiée le 15 octobre dans le quotidien économique Les Échos. Suit une liste de mesures qui figurent dans le projet de loi de finances 2013 que s’apprête à faire voter le gouvernement : suppression des exonérations sociales et fiscales des heures supplémentaires, augmentation de 8 à 20 % du forfait social sur l'intéressement et la participation des salariés, hausse de 80 % des plus-values de cession d'entreprise (avec rétro-activité), limitation de la déductibilité des intérêts d’emprunt, suppression du Prélèvement Forfaitaire Libératoire, taxation de 20 % des indemnités de rupture conventionnelle, 20 milliards d'euros supplémentaires de prélèvements obligatoires sur les entreprises et les ménages…

Derrière cette initiative, se trouve Jean-Luc Chauvin, entrepreneur à Marseille (48 salariés) et président de l’UPE13. Il a d'ailleurs mis en ligne une pétition (qui a recueilli plus de 1700 signatures de dirigeants de PME des Bouches-du-Rhône) et envoyé une lettre à François Hollande.

Sur le même sujet

RH - Management

Par Pierre Lelièvre

Les évolutions sociales et technologiques, les nouvelles formes d'organisation du travail bousculent le contenu et la structure des emplois. [...]