En ce moment En ce moment

William Hewlett et David Packard : les pionniers de la Silicon Valley

Publié par le | Mis à jour le
De gauche à droite : William Hewlett et David Packard
© HP
De gauche à droite : William Hewlett et David Packard

Les deux cofondateurs d'HP, une des plus grandes entreprises mondiales actuelles, sont à l'origine d'innovations ayant bouleversé plusieurs industries. Ils sont aussi les instigateurs d'un mode de management agile qui fait encore école aujourd'hui.

  • Imprimer

Début dans un garage

William Hewlett et David Packard sont parvenus à créer une multinationale, à ce jour la 11e marque la plus chère au monde, en partant de rien. Tout commence à Stanford, université prestigieuse où les deux hommes se rencontrent et y nouent une belle amitié. Les bases d'une des plus grandes réussites entrepreneuriales amorcées au siècle dernier.

Les deux associés établissent en 1939 le siège de leur société naissante à Pato Alto, en plein coeur d'une Silicon Valley encore balbutiante. Et ce, au sein d'un endroit cocasse : le garage de la maison où David Packard venait d'élire domicile. Aujourd'hui, ce site est classé monument historique et est devenu un lieu touristique couru.

Les débuts d'HP sont toutefois faits de tâtonnements. Les deux cofondateurs lancent différents produits et développent des technologies dans le domaine électronique. Avec son lot d'échecs, comme par exemple une machine vibrante pour faire maigrir, qui ne rencontrera pas le succès escompté. Pas découragés, ils réessayent continuellement de produire de nouvelles innovations, dans une approche "test and learn". En somme, des start-uppers dans l'âme avant l'heure.

Quoi qu'il en soit, les deux entrepreneurs font figure de pionniers et ont fondé le mythe des garages californiens. Tout comme ils font figure de précurseurs ayant contribué à l'essor de la Silicon Valley. Par la suite, plusieurs grands noms de la côte Ouest vont épouser leur trajectoire. À commencer par Steve Jobs qui posera les premiers jalons d'Apple, trente ans plus tard, depuis son garage.

Hewlett et Packard ont pu bénéficier d'un coup de pouce de Frédérick Terman, leur professeur à Stanford, connu pour encourager ses étudiants à entreprendre. Il investit dans la jeune pousse comme le ferait un capital-risqueur aujourd'hui.

Leur stratégie de diversification ne les quittera plus et portera ses fruits. L'entreprise prendra son envol au cours de la seconde guerre mondiale, où elle travaille pour l'armée américaine et fabrique divers appareils pour les radars, les télécoms et l'artillerie. Si bien qu'en 1945, l'entreprise connaît une belle croissance. Elle sera cotée en Bourse dès 1957.

Innover et révolutionner des industries

L'entreprise fondée par William Hewlett et David Packard a su aussi révolutionner plusieurs industries. Le leitmotiv des deux dirigeants ? Chercher à anticiper les besoins du public et y apporter une solution. Comme le spécifie son slogan, "HP invente".

C'est ainsi que la structure californienne connaîtra un véritable tournant dans les années soixante. Les deux dirigeants se lancent alors dans l'informatique. En 1968, la firme américaine réalise son premier coup d'éclat, avec le Hewlett-Packard 9100A.

Un produit considéré comme le tout premier ordinateur personnel, bien qu'il soit qualifié de calculateur de bureau à l'époque. Et ce, pour une raison simple donnée par William Hewlett : "Si nous avions appelé cela un ordinateur, il aurait été rejeté par les gourous de l'informatique de nos clients, car il ne ressemble pas à un IBM." À l'époque, les ordinateurs IBM, qui monopolisaient le marché, occupaient de grandes salles avec de nombreuses baies de stockage.


Un an plus tard, nouvelle prouesse : c'est HP qui produit les images en direct des premiers pas de l'homme sur la Lune, le 20 juillet 1969. Un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'innovation.

Hewlett-Packard va enfin inventer un nouvel objet révolutionnaire, en 1972. Avec la sortie de la HP 35, la firme lance la première calculatrice scientifique, à une époque où les élèves utilisaient encore une règle à calcul. Un pari osé : l'invention coûte 20 fois plus cher qu'une règle coulissante en bois. Mais un pari réussi car le succès sera retentissant.

Le HP Way

Outre des innovations majeures, William Hewlett et David Packard sont aussi célèbres pour être les instigateurs de l'"HP Way", autre raison essentielle du succès de la firme.

Un mode de management novateur qui s'est par la suite rependu sur l'ensemble de la Silicon Valley. Et ce, des décennies avant l'apparition du management agile dans les années 90, dans les NTIC . Concrètement, il s'agit d'un mode de fonctionnement induisant une grande proximité entre dirigeants et salariés, avec une prépondérance pour l'humain. À titre d'exemple, les patrons connaissent les noms de leurs employés, même s'ils se comptent par centaine.

De même, l'ensemble de l'entreprise se tutoie avec l'impression d'appartenir à une famille. Dans cette philosophie d'entreprise, on peut aussi y aborder son chef comme n'importe quel autre employé. D'ailleurs, il n'était pas rare d'observer les deux fondateurs cuire des steaks lors des barbecues d'entreprise organisés annuellement. Des pratiques libérées, encore observables dans les start-up actuelles.


Dernière caractéristique, les employés d'HP sont incités à innover, inventer et oser de manière constante. Pour ce faire, les relations hiérarchiques sont les plus plates possible afin de garantir des conditions optimales. Seul le cap est fixé par la direction. Avec un maître mot, contribuer. Quand un salarié invente un produit, il apporte une contribution à l'entreprise, même s'il décide de la quitter à une échéance plus ou moins longue.

Pour illustration, le texte d'une des campagnes de recrutement de la firme qui résume à elle seule "le HP Way" : "Vous voulez acquérir un peu d'expérience avant de lancer votre propre affaire, venez ici et apprenez comment !" En somme, William Hewlett et David Packard furent des passionnés d'entrepreneuriat, avec la prise de risque comme principal filigrane.

Cet article s'inspire de l'ouvrage Les entrepreneurs de légende, de Sylvain Bersinger, disponible chez Enrick Editions.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet