En ce moment En ce moment

7 bonnes pratiques pour bien manager

Publié par le - mis à jour à
7 bonnes pratiques pour bien manager
© ©adrian_ilie825 - stock.adobe.com

Être un manager stimulant, aidant et responsabilisant, c'est possible, même dans une TPE ! Voici tout ce que vous devez savoir pour faire de votre équipe une équipe de choc...

Je m'abonne
  • Imprimer

1. Être clair avec vous-même

Manager, ce n'est pas simple ! Pour pouvoir manager, il faut déjà avoir une bonne confiance en soi, afin d'être en mesure de dire des choses - agréables ou désagréables - à son équipe. Être manager, c'est aussi accepter une forme de solitude et d'autorité, en instaurant une juste distance avec son équipe.

Le manager n'est pas un copain ! Ainsi, le manager sera capable d'adopter une posture de bienveillance, de confiance et de soutien vis-à-vis de tous ses collaborateurs. Quand un manager réussit à faire cela, tout se passe beaucoup mieux...

2. Être exemplaire

C'est le manager qui façonne son équipe et lui insuffle la dynamique nécessaire à la réussite du commerce ou de l'entreprise. Grâce à cet esprit de solidarité, tout le monde aura envie de travailler ensemble, dans un objectif commun.

Fixez-leur un idéal atteignable, comme devenir la référence en matière de service client dans un domaine précis. Cela suppose évidemment de donner du sens aux actions de son équipe et de leur expliquer le "pourquoi" avant le "quoi". Véritable chef d'orchestre, c'est au manager qu'incombe la lourde tâche de mettre tous ses collaborateurs à l'unisson. Et bien sûr, le manager n'aura une légitimité que s'il met en oeuvre lui-même ce qu'il exige de ses collaborateurs. N'oubliez pas, le manager a l'équipe qu'il mérite !

3. Encourager les bonnes pratiques

Pour obtenir de bons résultats, le manager a tout intérêt à être positif. C'est-à-dire à encourager et à complimenter, avant de critiquer et de sanctionner. C'est l'effet Pygmalion... Si vous attendez le meilleur des membres de votre équipe, ils vous accorderont le meilleur.

Valorisez-les, faites leur confiance et reconnaissez la contribution qu'ils apportent à votre activité, ce qui n'empêche pas de relever et d'améliorer d'éventuelles erreurs. Ne portez pas de jugement sur votre collaborateur, mais expliquez-lui en quoi son comportement a des conséquences négatives et comment, ensemble, vous pouvez les corriger.

4. Prendre le temps du recrutement

Le premier acte de management,le recrutement est l'acte capital de la vie du manager. Un retard, une apparence négligée, des questions qui ne concerneraient pas directement le futur poste, tout cela doit alerter l'employeur sur la motivation du candidat. Une fois recruté, il sera trop tard ! Même si c'est parfois difficile, surtout quand on a un besoin urgent de recruter, il est préférable de prendre le temps de la réflexion pour éviter les erreurs de casting.

Comment être sûr de ne pas se tromper ? Jouer cartes sur table, en exposant les aspects positifs et les difficultés du poste, ce qui suscitera la même franchise de la part du candidat. S'intéresser à la culture et aux valeurs du candidat, à sa personnalité et lui demander quelles sont les réussites dont il est le plus fier.

5. Être vigilant sur le savoir-être

Dans le commerce, comme en entreprise, il y a des choses qui ne se négocient pas : ouvrir à l'heure, avoir une tenue correcte, être propre, avoir un magasin ou un atelier correctement rangé, bien tenu et accueillant. Sur les questions de ponctualité et de comportement, le manager doit rester ferme et imposer ces points fondamentaux aux membres de son équipe. Le comportement du dirigeant est déterminant. Son autorité et la réussite de son commerce ou de son activité en dépendent... Ces bonnes pratiques ne doivent pas être prises à la légère.

6. Être proche de son équipe

Sur le point de vente, comme à l'atelier, le manager d'une TPE cultive une grande proximité avec ses équipes. Il est important d'être avec son collaborateur, de l'observer en situation (sans intervenir), puis de débriefer avec lui quand le client est parti sur les gestes ou les pratiques à améliorer. Dès l'embauche, le manager devient un coach qui forme, encadre et accompagne. Il s'agit ensuite de donner à chacun l'opportunité de révéler son potentiel, ce pourquoi il est naturellement talentueux, afin qu'il donne le meilleur de lui-même...

7. Pratiquer le dialogue

Bien communiquer, c'est d'abord prendre le temps d'écouter et entendre ce que ses salariés ont à dire. Le matin, commencer par dire "Bonjour ! Comment ça va aujourd'hui ?" et écouter attentivement la réponse, surtout si le son de la voix traduit un mal être. Cet échange se poursuit en continu, pour dire ce qui va bien, mais aussi ce qui va moins bien, et se donner le temps d'améliorer les choses. C'est aussi une merveilleuse occasion de formation !

Manager, le secret de la fidélité

Les résultats économiques sont les conséquences d'un bon management et non l'inverse. Si le manager prend soin de la qualité de vie au travail de ses collaborateurs, en répondant à leurs attentes, en aménageant une ambiance de travail agréable, en donnant du sens à ses exigences et à ses actions, il crée les conditions favorables pour une bonne cohésion de son équipe et ainsi favoriser de bons résultats.

Manager, faites de votre équipe une dream team, de Monique Pierson, Éditions Afnor, 320 pages, 23 euros.

Je m'abonne

Delphine Goater

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH - Management

Par La rédaction

Comment mieux percevoir le potentiel de vos équipes ? Un chapitre dédié à l'appréhension et la compréhension de l'autre en entreprise, dans [...]

RH - Management

Par La rédaction

Dans son livre 'les Entrepreneurs atypiques', Sylvain Bersinger revient sur ces personnalités parties de rien et qui sont devenues des entrepreneurs [...]