En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

L'espace de travail, de plus en plus central pour le bien-être des salariés

Cette satisfaction en demi-teinte s'applique donc à l'espace de travail, alors même que les employeurs ont tout intérêt à y apporter le plus grand soin.

L'un des principaux enseignements du baromètre de 2019 est en effet la conviction croissante, chez les actifs sondés, que l'espace de travail influe fortement sur la qualité de vie au travail. Pour 50% d'entre eux, l'espace de travail a un impact "très important" sur leur santé, et 48%, sur leur bien-être. Deux chiffres en hausse de 5 points depuis 2017.

Par ailleurs, 43% des sondés considèrent que leur espace de travail a un impact très important sur leur motivation (et 41%, sur leur efficacité). Là où le bât blesse, pour un facteur de bien-être au travail aussi déterminant, c'est que moins d'un quart (22%) des actifs interrogés jugent leur lieu de travail très bien adapté à leurs besoins. Parmi ceux qui jugent leur qualité de vie au travail insatisfaisante, ils sont 66% à penser que leur lieu de travail est mal adapté à leurs besoins.

Des équipements mieux adaptés pourraient être une réponse. En témoigne la proportion surprenante (43% !) de personnes qui aimeraient disposer "d'un siège ergonomique réglable en fonction de leur anatomie et de leur façon de travailler". En effet, 39% seulement des interrogés déclarent en être équipés, alors qu'on aurait pu croire que les entreprises avaient déjà massivement adopté ce type de siège. Parmi les autres équipements ardemment souhaités, la table réglable en hauteur arrive en première place (48%) et le mobilier connecté intelligent en deuxième place (46%), quand seuls 20% des bureaux en sont équipés aujourd'hui, dans les deux cas.

Lieux de travail : la mutation continue

A quoi ressemblent aujourd'hui les lieux de travail ? Pour une grande majorité (66%) des actifs travaillant dans un bureau, la réalité de l'espace de travail principal reste celle, traditionnelle, du bureau fermé. Pour la moitié (49%, ce qui correspond à 33% du total des interrogés) de ceux qui disposent d'un bureau fermé, il s'agit même d'un bureau individuel.

L'open space, révolution de la seconde moitié du vingtième siècle en matière d'aménagement de bureau, concerne aujourd'hui 34% des actifs. Pour une majorité (65%) de ceux qui travaillent en espace ouvert - soit 22% du total des interrogés - il s'agit d'un espace de taille modeste, regroupant moins de 10 personnes.

Toujours plus de travailleurs nomades

Le phénomène du "travailleur nomade" qui, smartphone en poche et ordinateur portable sous le bras, passe de cafés en hôtels, et de halls de gare en jardins publics, est en pleine croissance. On en compte 53% en 2019, soit 5 points de plus qu'en 2017. Les travailleurs nomades réguliers (qui travaillent en dehors de leur lieu principal de travail au moins plusieurs fois par semaine), quant à eux, restent stables, à 30%.

Je m'abonne

La rédaction

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH - Management

Par Marlène Ribeiro, Directrice Exécutive Michael Page

Digitalisation des fonctions, marché mouvant et en tension : pour recruter le potentiel IT qui fera la différence, il faut connaître ses codes [...]

RH - Management

Par Céline Tridon

Ancien membre du Raid, négociateur de crise, diplômé de l'Académie du FBI... Le passé de Laurent Combalbert a de quoi impressionner. Aujourd'hui [...]