En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Dyslexie

Même si j'ai appris à gérer ma dyslexie, je l'évoquais rarement. Combien de PDG sont prêts à admettre qu'ils savent à peine lire ? Je ne considérais certainement pas cela comme un atout. Tout cela changea il y a une vingtaine d'années lorsque je pris la parole lors d'une journée où les employés de Cisco pouvaient amener leurs enfants au travail. Une petite fille leva la main pour me poser une question, mais les mots ne parvenaient pas à sortir de sa bouche.

Tandis que je l'écoutais lutter pour se faire comprendre, je fus immédiatement ramené dans la salle de classe de Virginie-Occidentale. J'étais de tout coeur avec elle. Lorsqu'elle bredouilla en larmes qu'elle souffrait de difficultés d'apprentissage, je lui dis que c'était aussi mon cas. Je lui répétais toutes les choses que Mrs Anderson m'avait apprises : ralentis, prends ton temps, ne te soucie pas de ce que pensent les autres, prononce les mots, syllabe par syllabe, et concentre-toi sur les concepts, souviens-toi que toutes les personnes dans la pièce ont aussi des points forts et des points faibles.

Tandis que j'exposais mes propres stratégies, je la voyais qui se détendait. C'est alors que je remarquai que la salle était plongée dans un profond silence. Je m'interrompis un instant, comprenant que je venais de partager un détail intime et méconnu de ma vie devant 500 employés et leurs enfants. C'était à mon tour de me sentir un peu nerveux et embarrassé.

Je continuai à répondre aux questions, mais, au fond de moi, je me demandai si je n'en avais pas trop dit. Quand je suis rentré à la maison ce soir-là, plusieurs douzaines de messages m'attendaient. Beaucoup voulaient simplement me remercier d'avoir évoqué ma dyslexie. Certains messages venaient d'employés qui en souffraient eux aussi, mais n'en avaient jamais parlé à leurs collègues. D'autres venaient de parents qui essayaient de savoir comment ils pouvaient aider leur enfant.

La plupart de ces personnes auraient été trop intimidées pour s'adresser au PDG de Cisco. Moi qui m'inquiétais de baisser dans l'estime de mes collaborateurs parce que j'avais des difficultés d'apprentissage ! Au lieu de cela, je découvris qu'ils me complimentaient pour mon courage et ma franchise. Je réalisai alors l'énergie tirée du fait d'admettre mes faiblesses et de partager ma propre histoire.

Entre autres choses, je démontrai la force retirée du fait de s'entourer d'une équipe qui compense vos points faibles et complète vos points forts. Plus je devenais à l'aise avec l'idée de parler de mon mode de pensée dyslexique, plus il devint évident que la façon dont je traitais les données m'avait en fait aidé en tant que dirigeant d'entreprise. Mon cerveau était naturellement câblé pour visualiser de grandes quantités de données et pour établir des liens très rapidement. Je peux absorber les détails de ce qu'il se déroule autour de moi - le brouhaha, les personnalités, les activités marginales - tout en restant concentré sur la tâche en cours.

Leçons à tirer / stratégies d'innovation reproductibles

Focalisez-vous sur le tableau d'ensemble. Prêtez attention aux changements technologiques plus vastes et à l'évolution du marché, surtout lorsqu'ils se produisent simultanément. Quand vous saurez relier les points, vous reconnaîtrez plus facilement les schémas.

Montrez-vous curieux. Récoltez des informations sur différents secteurs et auprès de gens variés. Recherchez des sources fiables pour comprendre ce qu'il se produit sur différents marchés et dans les secteurs voisins.

Sortez de votre zone de confort. Pensez comme un adolescent. Votre but est de faire bouger les choses et de voir ce qui a échappé aux autres. Essayez de vous débarrasser des notions préconçues qui vous mènent à des conclusions familières.

Traitez tous vos clients et toutes vos rencontres comme une occasion de collecter des informations et d'apprendre. Dans quoi investissent-ils et qu'est-ce qui les inquiète ?

Recherchez des agents disruptifs du secteur pour comprendre les failles du marché qu'ils ont identifiées, les menaces émergentes et les opportunités de disruption d'autres domaines.

Comparez et contrastez. Est-ce qu'il se dégage des thèmes communs ? Alignez ce que vous entendez avec les données que vous avez constatées, puis faites un pari osé.

Ayez le courage de partager vos préoccupations et d'avoir des débats sains. Confiez-vous à votre équipe sur un plan à la fois professionnel, mais aussi émotionnel et personnel.

Pour en savoir plus

John Chambers a été président de Cisco pendant plus de 20 ans. Investisseur et mentor actif pour les entrepreneurs du monde entier, il a été nommé ambassadeur de la French Tech par Emmanuel Macron en 2018. Son livre raconte son histoire, ses experiences, mais aussi ses faiblesses qui lui ont servis pour mieux diriger. Voir la fiche sur le site de l'éditeur. Voir le livre sur Amazon.



Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La rédaction

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet