En ce moment En ce moment

La Brasserie Castelain livre un panaché de bonnes pratiques

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
La Brasserie Castelain livre un panaché de bonnes pratiques

Produits bio, valorisation du territoire, emballages réduits... La Brasserie Castelain brasse les idées en matière de RSE et sait s'emparer - et aller au-devant - des problématiques actuelles.

Je m'abonne
  • Imprimer

Se lancer dans le bio dans les années 80, il fallait oser. " À cette époque, c'était une utopie " , rebondit Nicolas Castelain, directeur général de la Brasserie Castelain. Et pourtant, la PME a choisi ce cap en 1986 avec la création de Jade, sa marque de bière bio.

" L'entreprise a suivi la vision d'une culture sans pesticide, plus respectueuse du produit sans savoir si cela fonctionnerait ", poursuit le dirigeant. Il en convient : il a fallu attendre plusieurs décennies avant de récolter le fruit du travail effectué avec Jade, qui pèse désormais 25 % du chiffre d'affaires total de la PME (sur un total de 20 millions d'euros en 2020). Aujourd'hui, elle se décline même en version sans gluten et sans alcool. " La Jade bénéficie d'une certaine notoriété sur un marché de la bière bio qui reste de petite taille. Certes, il progresse d'environ 15 points par an en France, mais il représente moins de 1 % du secteur ", précise Nicolas Castelain.

Jade est le premier vecteur d'une démarche RSE qui passe notamment par une valorisation du territoire. Preuve avec la fameuse Ch'Ti, fer de lance de la brasserie. Proximité et relations durables font partie du schéma de développement de l'entreprise. Pour cela, elle a noué des partenariats avec des acteurs de la région Hauts-de-France sur tout le cycle de production : de la récolte de la matière première avec les planteurs de houblon, jusqu'au packaging, en passant par la malterie.

Ancrage.

" Nous nous appuyons sur les ressources et le savoir-faire de représentants de la filière. Nous revendiquons cet ADN en mettant en avant notre label PME+ ", ajoute fièrement Nicolas Castelain. La PME de 48 salariés est entrée dans cette démarche de certification proposée par la Feef en faveur des entreprises les plus engagées et ne compte pas s'arrêter là.

Récemment, elle a investi 2 millions d'euros dans la mise en place de deux nouveaux silos de stockage de malt pour faciliter la réception en vrac. Les atouts sont multiples : moins d'emballages primaires, moins de camions sur les routes et plus de confort pour les brasseurs qui voient les ports de charges réduits. L'entreprise s'est aussi équipée d'une nouvelle machine d'empaquetage moins gourmande en ressources et donc, en cartons.

La Brasserie Castelain songe enfin à remettre la consigne au goût du jour, notamment auprès du retail qui constitue 60 % de son chiffre d'affaires (30 % environ réalisés auprès de la restauration hors domicile et moins de 10 % à l'export). Sans oublier de peaufiner sa politique vertueuse avec du bio local et écoresponsable. " Cela donne du sens à l'ensemble des parties prenantes. Si tout le monde s'y met, on y arrivera ", assure, confiant, le directeur général.


Brasserie Castelain

Production de bière
Benifontaine (Pas-de-Calais)
Yves Castelain, président, 71 ans, Nicolas Castelain, directeur général, 41 ans
SAS > Création en 1926 > 48 salariés
CA 2020 : 20M€

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

RSE

Par Agathe Jaffredo

Dans un secteur et à une époque où la délocalisation fait des ravages, Jean-Guy Le Floch et Michel Guéguen décident de reprendre et développer [...]

RSE

Par Emilie Kovacs

Contrairement à l'économie linéaire, l'économie circulaire permet de réduire l'usage des ressources, sa consommation énergétique ou sa production [...]