En ce moment En ce moment

Matériel informatique usagé? Donnez à Emmaüs qui se charge de tout

Publié par le - mis à jour à
Matériel informatique usagé? Donnez à Emmaüs qui se charge de tout
© NLshop - Fotolia

Emmaüs Connect lance LaCollecte.tech, une plateforme solidaire destinée à recueillir les dons de matériels des entreprises (anciens ordinateurs portables, tablettes et smartphones) pour leur donner une deuxième vie. Une initiative soutenue par le Gouvernement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Depuis le début de la crise sanitaire, 83% des entreprises françaises ont acheté du nouveau matériel numérique pour assurer la continuité de leurs activités à distance, et 33% ne savent pas ce que devient leur ancien matériel, selon une étude BNP Paribas 3 Step IT. Or 8 millions de personnes en France sont coupées d'un accès indispensable à Internet, faute de moyens pour s'équiper. Face à ce constat, Emmaüs Connect lance LaCollecte.tech, une plateforme solidaire destinée à recueillir les dons de matériels des entreprises (anciens ordinateurs portables, tablettes et smartphones) pour leur donner une deuxième vie.

"Cette crise sanitaire révèle à quel point il est urgent de changer d'échelle dans la lutte contre l'exclusion numérique. Nous avons l'ambition d'équiper plus de 50 000 personnes grâce aux dons des entreprises sur LaCollecte.tech", commente Marie Cohen-Skalli, co-directrice d'Emmaüs Connect

Réduire les contraintes logistiques qui freinent les entreprises

39% des entreprises préfèrent stocker leur matériel numérique usagé, souvent parce qu'elles ne savent pas vers qui se tourner ni comment s'y prendre pour le revaloriser.

LaCollecte.tech reprend la plupart de leur ancien matériel informatique, se charge du tri a posteriori - et même de l'effacement des données si besoin - tout en garantissant la traçabilité nécessaire pour assurer le respect de la réglementation. L'entreprise donatrice reçoit un reçu fiscal pouvant ouvrir droit à une réduction d'impôt.

Initiative soutenue par le Gouvernement

C'est la première fois qu'un réseau de collecte de bout en bout est mis en place par des acteurs sociaux sur du don de matériel numérique. Tout est pris en charge : qualification du don sur le site internet, puis reconditionnement du matériel par une filière solidaire, et enfin redistribution aux structures sociales et vente à prix solidaire aux personnes dans le besoin.

Cette initiative est soutenue par le ministère de la Transition écologique, le secrétariat d'Etat chargé de la Transition numérique, le ministère de la Cohésion des territoires et le Haut-Commissariat à l'Inclusion dans l'emploi, qui appellent les entreprises de France à se mobiliser massivement pour faire don de leur matériel usagé à LaCollecte.tech, qui permettra d'équiper des personnes en situation de précarité sociale et numérique :

"On ne le sait pas toujours, mais l'impact environnemental du numérique se concentre à 75% sur la fabrication des équipements comme les smartphones ou les ordinateurs", commente Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. "C'est pour cela que chacun d'entre nous doit veiller à utiliser le plus longtemps possible ces produits, ou à les réutiliser, les réemployer. Pour encourager ces pratiques, le ministère de l'Ecologie relaie l'appel aux entreprises fait par Emmaüs Connect pour donner leur matériel informatique usagé, afin qu'il connaisse une seconde vie. Alors que de nombreux Français manquent encore d'équipement et donc d'accès à Internet, cette initiative représente une formidable opportunité d'allier écologie et solidarité. Le ministère donnera lui-même 50 ordinateurs à la plateforme LaCollecte.Tech.

Triple impact social, environnemental, économique

En faisant don de leur matériel numérique sur LaCollecte.tech, les entreprises s'assurent d'un triple impact :

- Social - elles permettent à des personnes en situation de précarité et exclues du numérique de s'équiper à prix solidaire.

- Environnemental - elles sont certaines que leur matériel ne devient pas un déchet électronique néfaste pour l'environnement et limitent l'impact carbone lié à la fabrication de nouveaux équipements.

- Economique - elles contribuent à l'économie sociale et solidaire en favorisant l'emploi de travailleurs en insertion au sein de filières de reconditionnement éthique.

Pour en savoir plus : cliquer ici


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

la rédaction

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

RSE

Par Violaine du Pontavice, Clémence Levasseur, avocates chez EY Société d'Avocats

Dans le domaine environnemental, les labels pourraient venir pallier certaines insuffisances dans l'application des textes contraignants. Ces [...]

RSE

Par Violaine du Pontavice, Clémence Levasseur, avocates chez EY Société d'Avocats

Malgré une inflation législative sur les thématiques environnementales, les dispositifs non contraignants sur ces sujets foisonnent. Cette première [...]