Adrien Moreira (Bruce) : "Nous avons dû adapter notre activité au contexte"

Publié par La rédaction le - mis à jour à
Adrien Moreira (Bruce) : 'Nous avons dû adapter notre activité au contexte'

Comme toutes les sociétés qui ont traversé la crise, certaines ont dû changer, se réinventer et s'adapter. C'est le cas bien évidemment des start-up, plus fragiles. Portrait de la société Bruce.

Je m'abonne
  • Imprimer

Lancée en 2016, Bruce est une agence de recrutement 100% digitale qui entend réconcilier très simplement offre et demande grâce à un algorithme de matching innovant, couplé à une solide expertise humaine. L'objectif : proposer une expérience de recrutement plus fluide, plus individualisée, mais aussi et surtout plus inclusive, au service de la réussite des entreprises.

Comment avez-vous vécu cette crise ?

Comme beaucoup d'entreprises, nous avons connu une baisse d'activité assez importante avec l'arrivée du Covid. Plus de 50% de nos clients ont arrêté leur activité et donc leur recrutement.

Pour compenser cette baisse d'activité, nous avons dû rapidement mobiliser nos forces sur les secteurs qui étaient encore actifs comme la logistique ou l'agroalimentaire pour les accompagner dans cette crise.

Le confinement a-t-il changé la donne ?

Le passage au télétravail s'est fait assez facilement. Nous avons prévenu nos équipes quelques jours avant l'annonce de confinement et pendant toute cette période nous avons fait le suivi avec chacun et notamment lancé des enquêtes afin de s'assurer du bien-être de chaque salarié pendant cette période de télétravail. Coté client, de par notre modèle digital, nous avons pu continuer à répondre à leurs besoins avec la même qualité de service là où les acteurs traditionnels ont été dans l'obligation de fermer leurs agences.

Avez-vous pivoté ou songé à le faire ?

Nous n'avons pas à proprement parler "pivoté" mais nous avons dû adapter notre activité au contexte. Le secteur de l'hôtellerie/restauration représentait par exemple plus d'un tiers de notre business : avec l'arrêt total de son activité et de son recrutement, nous avons dû mobiliser et former nos équipes sur d'autres secteurs qui recherchaient de la main d'oeuvre ! C'est le cas de l'agro-alimentaire, la distribution, la télécommunication qui ont connu des hausses d'activité qui nécessitaient des recrutements dans l'urgence. Les acteurs traditionnels ne pouvant fonctionner avec le confinement, ils se sont donc tournés vers nous pour répondre à ces besoins.

Comment voyez-vous l'avenir pour les 12 prochains mois ?

Les incertitudes restent assez fortes quant au redémarrage économique dans les 12 prochains mois et la crainte d'un retour du Covid qui nécessiterait d'autres périodes de confinement est toujours présente. Cependant, pour soutenir durablement la reprise économique et le retour à l'emploi, nous venons d'annoncer la gratuité de nos services à toutes les PME françaises, et notamment l'accès à notre plateforme (dépôt d'offres d'emploi, accès à plus de 500 000 talents, entretiens et tests vidéo, etc.) et ce, pour un an.

Notre modèle de recrutement innovant et digital s'inscrit dans un mouvement de digitalisation de la société qui a été encore renforcé avec cette crise et qui a fait ses preuves. Nous restons donc optimistes et confiants dans notre capacité à croître pour faire du recrutement digital, le modèle incontournable.

Pour en savoir plus

Adrien Moreira fondateur de Bruce


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event