En ce moment En ce moment

Libu, l'éclairage bien-être

Publié par Théo Acquart le - mis à jour à
Libu, l'éclairage bien-être

Améliorer la qualité de vie au travail et l'horloge biologique des salariés, telle est l'ambition de la start-up bordelaise Libu. Elle a pour cela conçu et développé une nouvelle solution d'éclairage, orientée sur le bien-être des collaborateurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

"On passe 80% de son temps dans un bâtiment et la lumière est le premier facteur impactant l'horloge biologique", assure Manon Loustau, co-fondatrice de Libu. L'entreprise s'est lancée il y a moins d'un an, le projet murissant depuis plus de 3 ans, sur le secteur du B to B et de l'aménagement des entreprises. Le mardi 11 février 2020, Libu a été désignée comme l'une des start-up lauréates de l'étape Nouvelle-Aquitaine du concours Be a Boss.

Concrètement, la jeune pousse développe des dalles à LED destinée aux entreprises de toutes tailles. L'objectif est d'améliorer la qualité de vie de tous les salariés d'une entreprise à l'aide d'un éclairage bien-être. L'entreprise met en avant une lumière qui respecte le rythme naturel, qui permet à la fois la diminution du stress et l'amélioration du sommeil.

D'après une phase de test menée par l'entreprise durant trois mois dans trois entreprises, ce nouvel éclairage apporte une qualité du sommeil en hausse (+5%) ainsi que de bonne humeur sur le lieu de travail (+7%), mais également un stress en baisse (-25%) au même titre la somnolence en entreprise (-7%).

Industrialisation et premières livraisons

"Nous sommes en plein dans l'industrialisation de notre premier produit", affirme Manon Loustau. Les premières préventes du produit en question, à savoir la dalle à LED, ont déjà trouvé preneurs. L'entreprise enregistre ainsi une dizaine de commandes, soit la vente d'une cinquantaine d'articles. Les livraisons devraient avoir lieu au deuxième semestre 2020.

Un nouveau produit en phase de recherche

Néanmoins, Libu ne compte pas s'arrêter là. En effet, la start-up planche actuellement sur un nouveau produit. "Nous sommes actuellement sur un projet de recherche pour améliorer le quotidien des gens qui travaillent en horaires décalés (2x8 ou 3x8)", explique Manon Loustau. La co-fondatrice de Libu ajoute que "l'objectif est d'industrialiser ce produit dans les 3 ans."

Libu

Talence (Gironde)

Manon Loustau, 24 ans, co-fondatrice et présidente, et Tinou Seguin, 24 ans, co-fondateur et directeur général

SAS

Création en mai 2019

2 salariés

CA : NC

Je m'abonne
Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

5 start-up françaises récompensées au CES 2020 6 étudiants-entrepreneurs issus du Prix Pépite 2019 Des pros engagés en faveur de la sécurité routière Et si vous deveniez une entreprise à impact ?

Sur le même sujet