Olivier Levy (SnapEvent) : "Notre priorité : conserver un état d'esprit positif"

Publié par La rédaction le - mis à jour à
Olivier Levy (SnapEvent) : 'Notre priorité : conserver un état d'esprit positif'

Comme toutes les sociétés qui ont traversé la crise, certaines ont dû changer, se réinventer et s'adapter. C'est le cas bien évidemment des start-up, plus fragiles. Portrait de la société SnapEvent.

Je m'abonne
  • Imprimer

SnapEvent propose un service digitalisé pour simplifier l'organisation d'événements. Elle permet de réserver un lieu original et des prestations événementielles à la carte (traiteur, animation, chef de projet dédié, etc.).

Comment avez-vous vécu cette crise ?

En tant que spécialistes de l'événementiel, un secteur lourdement impacté par la tempête sanitaire que nous subissons tous, nous avons essayé de tenir nos partenaires le plus à jour possible sur l'avancement de la situation.

Notre priorité était la réassurance de notre professionnalisme dans la gestion de la crise, mais aussi de conserver un état d'esprit positif et encourageant. Finalement, au-delà de l'image de marque SnapEvent, c'est celle de toute une industrie que nous voulions incarner, aux côtés des acteurs qui la composent.

Le confinement a-t-il changé la donne ?

L'événementiel étant au point mort, le secteur au complet a dû se réinventer pour continuer d'exister. Qui dit confinement dit inévitablement éloignement. C'est en ce sens que nous avons saisi notre chance en proposant des événements digitaux complets. Ils permettent de continuer à partager des moments authentiques à la fois dans le cadre d'une relation commerciale, mais aussi dans l'idée de maintenir la positivité de ses collaborateurs.

Avez-vous pivoté ou songé à le faire ?

Plus que l'organisation d'événements, notre mission est de permettre à nos clients d'atteindre leurs objectifs, peu importe la forme de l'événement. Le contexte actuel nous a poussés à être créatifs et à aller chercher des solutions que nous n'aurions jamais imaginées dans d'autres circonstances. Ce que nous souhaitons par-dessus tout, c'est pérenniser les liens et privilégier les moments d'échanges. C'est en ce sens que nous avons mis sur pied plusieurs offres permettant d'organiser des événements virtuels immersifs : les Digital Events. Une offre virtuelle qui vient diversifier notre gamme d'événements et qui perdurera sans nul doute après la crise !

Comment voyez-vous l'avenir pour les douze prochains mois ?

Nous essayons de rester à la fois optimistes et lucides. Le déconfinement ne nous concerne malheureusement pas vraiment et la saison estivale, qui est habituellement pour nous une période fructueuse, sera cette année plus que limitée. Nous estimons que la reprise d'activités se fera à partir de septembre 2020 pour finir doucement l'année. Il faudra attendre 2021 pour retrouver notre rythme de croisière. Dès aujourd'hui, nous prévoyons néanmoins tous les éléments nécessaires à l'organisation d'événements dans les meilleurs conditions sécuritaires (masques, gel hydroalcoolique, ménages des lieux...). D'ici là, il faudra donc faire preuve de patience et de résilience...

Pour en savoir plus

Olivier Levy, fondateur de SnapEvent


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet