En ce moment En ce moment

5 start-up finalistes du Start-Up Tour 2019

Publié par Céline Tridon le

Ils sont Français mais ont fait le choix d'entreprendre aux Etats-Unis. En plein de coeur de Manhattan, le mardi 24 septembre 2019, ces patrons de start-up se sont affrontés lors de la finale du Start-Up Tour 2019, une compétition de jeunes pousses organisée par le réseau FrenchFounders.

Je m'abonne
  • Imprimer
© R2 agence digitale Ubees propose une apiculture de précision

L'objectif de Maximilian Ebrard, co-fondateur d'Ubees, est ambitieux : " Ubees permet de réinventer le métier d'apiculture grâce à la technologie, pour sauver les abeilles, et donc le monde. " Comment compte-t-il y parvenir ? Grâce à la data récupérée soit le terrain, soit via des capteurs placés dans les ruches. " Nous analysons cette data pour proposer des pistes d'amélioration au métier d'apiculteur. Dans un contexte d'agriculture intensive, il faut apprendre à mieux s'occuper des abeilles ", souligne Maximilian Ebrard. Ubees surveille les besoins de chaque essaim en s'appuyant sur une technologie " eco-friendly ", non intrusive.

Ubees s'appuie sur la rencontre entre deux mondes : le vivant d'une part, les nouvelles technologies de l'autre. La start-up fait appel aussi bien à des " data-scientists " qu'à des agronomes, des spécialistes du vivant, qui vont l'aider à interpréter les informations récoltées. " Notre procédé soulève des sujets comme la génétique, ou la relation entre les plantes et les abeilles : ce sont des sujets complexes qu'il faut saisir de façon fine, commente Maximilian Ebrad. Notre objectif : que la mortalité des abeilles passe de 45 à 20 %. "l

L'un des co-fondateurs d'Ubees, Arnaud Lacourt, s'était déjà spécialisé en France dans le domaine de l'apiculture, avec Apiterra, un réseau de ruches urbaines. S'il a choisi de développer Ubees aux Etats-Unis, c'est parce qu'il s'agit d'un marché porteur, estimé à 1 milliard de dollars. " C'est un secteur vraiment industrialisé, à l'opposé de l'apiculture européenne qui est plus traditionnelle ", confirme Maximilian Ebrard. A ce jour, Ubees possède 15 000 ruches sur le sol américain (en Californie, au Texas et au Dakota du sud), qui lui permettent également aussi de produire et de revendre son miel. Elle a remporté le " French Prize " du Start-Up Tour 2019.

Ubees
Apiculture
Arnaud Lacourt, Jean-Charles Morisseau et Maximilian Ebrard
New York
Créée en 2017
25 collaborateurs
CA 2018 : NC




Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet