Crise financière : près de 4 milliards d'euros dédiés aux start-up

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
Crise financière : près de 4 milliards d'euros dédiés aux start-up

Pour les aider à surmonter la crise financière, conséquence de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement annonce le mercredi 25 mars 2020 un plan de soutien aux start-up. Son montant s'élève à près de 4 milliards d'euros.

Je m'abonne
  • Imprimer

" C'est un plan spécifique de soutien à la trésorerie des start-up, en lien avec celui prévu par Bruno Le Maire, mais qui va encore plus loin ", annonce Cédric O, secrétaire d'Etat au Numérique, ce mercredi 25 mars 2020. Pour les aider à traverser cette crise sanitaire exceptionnelle, les start-up vont en effet bénéficier de mesures dédiées, dont l'enveloppe globale est estimée à près de 4 milliards d'euros.

La première est un budget de 80 millions d'euros, financé par le Programme d'investissements d'avenir (PIA) et géré par Bpifrance, afin de financer des bridges entre deux levées de fonds. " Les cibles de ce dispositif sont les start-up qui étaient en cours de levée de fonds ou qui devaient en réaliser une dans les prochains mois et qui sont dans l'incapacité de le faire du fait de la contraction du capital-risque. Ces financements prennent la forme d'obligations avec accès possible au capital et ont vocation à être cofinancés par des investisseurs privés ", précise le communiqué de presse du gouvernement.

Autre mesure, des prêts de trésorerie garantis par l'Etat distribués à la fois par les banques privées et Bpifrance. Adossés à la garantie de 300 milliards d'euros de l'Etat adoptée en loi de finances rectificative, ils devraient représenter ici un total de près de 2 milliards d'euros. La garantie peut couvrir jusqu'à 90 % du prêt et est tarifée à un coût modique, en fonction de la maturité du prêt.

Par ailleurs, Bpifrance et l'Ademe accélèrent automatiquement le paiement des aides à l'innovation du PIA, comme les concours d'innovation, en versant par anticipation les tranches non encore distribuées pour les dossiers déjà validés. D'autre part, pour les entreprises bénéficiaires d'aides sous forme d'avances remboursement ou assorties de redevances, les prochaines échéances de remboursement sont reportées jusqu'à 6 mois.

Enfin, le plan reprend également la mesure annoncée par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin, le dimanche 22 mars 2020, à savoir le remboursement accéléré par l'Etat des crédits d'impôt sur les sociétés restituables en 2020. Cela comprend le crédit impôt recherche (CIR) pour l'année 2019 et des crédits de TVA.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet