iBanFirst lève 21 millions d'euros auprès d'Elaia et Bpifrance

Publié par le - mis à jour à
iBanFirst lève 21 millions d'euros auprès d'Elaia et Bpifrance

Avec les 21M€ de ce tour de table de série C, le financement d'iBanFirst par capital-risque s'élève à 46 M€. Pour la fintech française créée en 2013, c'est l'occasion de s'inscrire plus profondément dans la transformation des services de paiement pour les PME et ETI.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le 11 juin 2020, iBanFirst annonce l'entrée d'Elaia et Bpifrance à son capital, à hauteur de 21 millions d'euros. La fintech internationale de services en ligne pour les PME et ETI, qui dépasse les frontières bancaires, compte bien poursuivre son développement via son fonds de capital croissance Large Venture. Les deux nouveaux investisseurs rejoignent Serana et Breega, déjà présents depuis la série B de novembre 2018, qui participent également à ce tour. Un certain Xavier Niel fait déjà partie du capital depuis octobre 2016.

Développement spectaculaire

En remportant l'adhésion d'investisseurs de premier plan dans un contexte incertain, iBanFirst révèle la dimension de la transformation des services de paiement pour les PME et ETI. Dirigeants et directeurs financiers formulent des besoins en matière de rapidité, de transparence, d'expertise et de sécurité qui dépassent la complexité du contexte actuel. De plus, les banques ne sont pas en mesure d'y répondre, faute de technologie et de service client adaptés.

Reconnue pour son développement spectaculaire, la start-up française a acquis deux concurrents fin 2019, NBWM aux Pays-Bas et Forexfix en Allemagne, afin d'étendre son empreinte en Europe. Chez iBanFirst l'effectif est passé de 16 à 180 employés en 4 ans. La croissance annuelle, elle aussi, est impressionnante avec 180% en mars 2020.

Leader des paiements B2B grâce à sa propre infrastructure (core banking), la fintech compte lancer prochainement un payment tracker, une technologie de services liée à l'agrégation d'informations bancaires et au financement import. Un service réfléchit en faveur de sécurité et de confiance mutuelle entre clients et fournisseurs.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien Ruffet

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Sur le même sujet