En ce moment En ce moment

WeMaintain, une start-up qui prend de la hauteur

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
WeMaintain, une start-up qui prend de la hauteur

Dépoussiérer le marché de l'ascenseur pour se faire un nom dans celui du smart building, telle est l'ambition de WeMaintain. La jeune pousse est dirigée par trois associés dont Jade Francine, désignée figure féminine de la tech à suivre en 2021 par le collectif Sista.

Je m'abonne
  • Imprimer

" C'est une triple peine : j'évolue dans les secteurs de la tech, de l'immobilier et de l'ascenseur. " Le son est enjoué, même rieur. Jade Francine, COO de la start-up WeMaintain, a fondé une entreprise dans un univers très masculin, prouvant que la féminisation des start-up est en marche.

Avec ses deux associés, Benoît Dupont et Tristan Foureur, elle s'attaque à un marché mondial et colossal de 30 milliards d'euros par an : celui de la maintenance d'ascenseur. " Ce marché est dominé par quatre géants historiques et il reste très peu touché par le numérique. Il y a peu d'innovations, mais de gros besoins clients qui recherchent des process plus fluides, de la réactivité et de la transparence ", détaille Jade Francine.

WeMaintain commence par proposer une plateforme qui met directement en relation les ascensoristes et les gestionnaires d'immeubles. Elle enrichit son offre quelques mois plus tard de relevés de données grâce à des capteurs embarqués sur les ascenseurs, qui affinent les besoins en maintenance. Aujourd'hui, WeMaintain emploie 70 salariés et garde son chiffre d'affaires secret. " Mais nous avons levé près de neuf millions d'euros depuis notre création, rappelle Jade Francine. Nous réfléchissons d'ailleurs au prochain tour de table... ".

Et la start-up n'a pas peur de monter haut. En 2020, alors que l'Europe se déchire entre Brexit et propagation de Covid-19, WeMaintain ouvre un bureau à Londres.

Bâtiment intelligent

Les dirigeants choisissent d'y constituer une équipe locale, soit une vingtaine de collaborateurs à ce jour. Pourquoi oser traverser la Manche ? " C'est une ville verticale, avec une vraie appétence pour les objets connectés. De plus, nous bénéficions déjà de quelques contacts sur place grâce à nos clients ", répond la COO.

Si WeMaintain envisage d'ouvrir d'autres villes à l'international, la pandémie a quelque peu ralenti ses projets. Elle cherche plutôt à se diversifier, comme le prouve son rachat en début d'année de Shokly, fournisseur de solutions pour la maintenance de systèmes de sécurité incendie. Soit un pas de plus pour devenir acteur du smart building, ou bâtiment intelligent. " Le secteur de l'immobilier est à un vrai tournant, où la recherche de pilotage à distance et donc de systèmes connectés sont de plus en plus importantes ", glisse Jade Francine.

Cette dernière a d'ailleurs été sélectionnée par le collectif Sista comme l'un des entrepreneures à suivre en 2021. Une fierté pour elle ? " Bien sûr, ce genre d'initiatives est importante. J'aimerais moi-même pouvoir recruter davantage de femmes, nos équipes n'étant féminines qu'à 34 % environ. Cependant, le véritable enjeu est de favoriser la diversité avec des personnes de tout horizon et de tout âge. " Pour elle, il est important de montrer de nouveaux visages : " C'est un sujet large de représentation de la société, qui va bien au-delà de la représentation des femmes dans la tech ", conclut la dirigeante.

WeMaintain

Plateforme de services immobiliers

Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)

Benoît Dupont, CEO, 38 ans, Tristan Foureur, CTO, 31 ans, Jade Francine, COO, 31 ans

SAS > Création en 2017 > 70 collaborateurs

CA 2020 : NC

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

Lifestyle Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet