Votez pour la PME dont vous voulez avoir des nouvelles !

Publié par le - mis à jour à
Votez pour la PME dont vous voulez avoir des nouvelles !

Dans le cadre de sa rubrique “Que deviennent-ils”, Chef d'entreprise vous propose de revenir sur l'histoire d'un entrepreneur et de sa société ayant déjà fait l'objet d'un article dans nos pages. La PME choisie sera celle ayant remporté le plus de suffrages. Votez !

  • Imprimer

Vous souhaitez revenir sur l’histoire d’un entrepreneur et de sa société ayant déjà fait l’objet d’un article dans nos pages ? Parmi ces trois PME, choisissez celle dont vous voulez avoir des nouvelles et qui fera l'objet d'un nouvel article dans la rubrique “Que deviennent-ils ?” de notre numéro de mai. Retrouvez ci-dessous les trois entreprises en lice. Pour voter, envoyez-nous un e-mail à redactioncem@editialis.fr.


Avance Diffusion lève 2 millions d’euros pour booster sa croissance

Où trouver deux millions d'euros pour financer sa croissance ? François Gadrey, p-dg d'Avance Diffusion, PME spécialisée dans le textile, a trouvé la réponse : en frappant à la porte de la Caisse des dépôts et consignations. Objectif : lancer une nouvelle ligne de vêtements et fortifier son développement à l'export vers de nouveaux pays comme la Chine ou le Japon.

Sarenza : ses dirigeants rachètent les actions de l'entreprise

Le site de vente de chaussures en ligne a réalisé 40 M€ de chiffre d'affaires en 2009, contre 4 M€ en 2006, grâce à une logistique bien huilée et un service clients irréprochable. Pour soutenir cette croissance et financer son développement à l'international, la société a effectué, en avril 2009, une levée de fonds de 3 millions d'euros.

En janvier dernier, Stéphane Treppoz, p-dg de Sarenza, et Hélène Supau, directrice générale, ont pris le contrôle du site de vente de chaussures “pour plusieurs dizaines de millions d'euros”, à l'occasion de la sortie des actionnaires historiques qui avaient “des contraintes de liquidités”. Les deux fondateurs se sont endettés à titre personnel pour reprendre le contrôle et afin de “préserver des emplois”.

Parfum des Oliviers se développe grâce aux investissements privés

En levant 1,7 million d'euros grâce à l'investissement privé, Jérôme Tricault, dirigeant de Parfum des Oliviers, entreprise de fabrication de condiments, a su porter son réseau de distribution à 620 points de vente et imposer ses produits dans 19 pays. Fort d'un tel succès, le patron de la PME s'est fixé un nouvel objectif de taille : être référencé dans 20 000 boutiques d'ici à la fin 2010. Un pari tenu ?

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Pierre Lelièvre

Une étude EY dresse un panorama des 178 start-up 2018 sélectionnées pour le prix de la start-up de l'année EY et livre cinq enseignements sur [...]

Création d'entreprise

Par Julien Van Der Feer

Aircall, Back Market, OpenClassrooms, ManoMano et Klaxoon. Le point commun de ces quatre entreprises françaises ? Elles ambitionnent toutes [...]

Création d'entreprise

Par La rédaction

Effet de mode ou vrai bouleversement ? La réalité virtuelle a fait son entrée dans l'univers du marketing. Sélection de 5 start-up innovantes. [...]

Création d'entreprise

Par Mickaël Deneux et Pierre Lelièvre

Présentées lors de la 4e édition du Bpifrance Inno Génération (BIG), jeudi 11 octobre 2018 à Paris, ces cinq start-up innovantes bousculent [...]