En ce moment En ce moment

7 règles d'or pour que vos e-mails ne finissent pas à la corbeille

Publié par Aglaé De Chalus le
7 règles d'or pour que vos e-mails ne finissent pas à la corbeille

Je m'abonne
  • Imprimer

6. Évitez les points d'exclamation

Il faut à tout prix éviter, dans le contexte professionnel, la ponctuation "sentimentale", à savoir les points d'exclamation et les points de suspension, excepté si vous avez un lien personnel avec votre interlocuteur.

7. Peaufinez votre chute

La formule de conclusion est obligatoire à la fin d'un premier mail. Elle marque un respect et montre que vous avez cherché à soigner votre courrier. Vous pouvez utiliser par exemple "Je vous remercie de l'attention que vous avez bien voulu porter à ce projet". Dans le cas d'un échange avec un interlocuteur hiérarchiquement très important, il faut continuer à l'utiliser, même après le premier contact.

Enfin, la formule de politesse à la fin des e-mails est souvent source de tracasserie... Il y a encore peu de temps, dans les lettres, on utilisait des formules devenues aujourd'hui complètement obsolètes, comme "Je vous prie d'agréer, Madame, à l'expression de mes salutations distinguées". Si elles restent absolument obligatoires, les formules de politesse utilisées dans le mail sont allégées. Il n'y a pas de règles établies. "Cordialement" et "Bien cordialement" sont souvent les formules consacrées. On peut varier avec "Bien à vous", qui sous-entend un lien de sympathie ou une marque de profond respect envers l'interlocuteur. Ne l'utilisez pas lors d'un premier contact ou dans le cadre d'un échange avec un fournisseur par exemple. D'autres formules existent comme "respectueusement" ou "salutations distinguées".

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Les Podcasts de Chef d'Entreprise

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet