En ce moment En ce moment

Les entreprises séduites par l'autopartage

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Réduire les coûts liés au parc automobile

Autre atout de l'autopartage, la réduction des coûts liés au parc automobile, grâce à la mutualisation des véhicules. "Ce sont avant tout les entreprises possédant un nombre important de véhicules qui sont intéressées par une stratégie d'autopartage", reconnaît Emmanuel Nedelec. Les gains sont multiples, avec une réduction de près de 30 % du coût du parc automobile, et jusqu'à 50 % sur les montants des frais kilométriques. Tout cela en améliorant la mobilité des salariés et en réduisant l'empreinte carbone de l'entreprise. Inutile de rappeler que pour qu'un projet d'autopartage fonctionne efficacement, il faut qu'il soit intégré à la stratégie de déplacements de l'entreprise. Par ailleurs, la prochaine étape du développement de l'autopartage en entreprise devrait être la mutualisation des flottes de plusieurs sociétés. Ceci afin d'optimiser davantage l'utilisation des véhicules et entraîner par conséquent une plus forte réduction des coûts. Finalement, l'autopartage s'inscrit dans un tout nouveau paradigme de la mobilité, qui est de passer de la possession à l'utilisation d'un service commun de mobilité.

Vers un usage personnel de l'autopartage

L'autopartage pour un usage professionnel, c'est bien, mais c'est encore mieux lorsqu'il est proposé pour un usage personnel. Il s'agit de mettre des voitures à disposition des collaborateurs le soir et le week-end. Le paiement se fait en ligne par carte bancaire, un SMS de début et de fin de réservation est envoyé, avec la possibilité de faire un état des lieux en ligne. "Cette version de l'autopartage peut entrer dans des objectifs de RSE, apporter de nouveaux services aux collaborateurs afin de les fidéliser et faire baisser son TCO global", constate Pascal Roux (Mobility Tech Green). Côté tarifs, les forfaits sont généralement compris entre 2 et 3 € pour l'heure du déjeuner, entre 8 et 15 € pour la soirée jusqu'au lendemain et entre 30 et 40 € pour un week-end.

>> Cliquez ici pour revenir au début de l'article

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Jérôme Pouponnot

Céline Tridon,<br/>rédactrice en chef Céline Tridon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Chef d'Entreprise Newsletter

Artisans Newsletter

Commerce Newsletter

Event

Event

Event

Sur le même sujet